Défilé de journalistes et d’opposants à la DIC


Défilé de journalistes et d’opposants à la DIC
DAKARACTU.COM  Depuis quelques temps, la Direction des investigations criminelles (DIC) est devenue une destination de plus en plus fréquente des journalistes et des hommes politiques, même pour des actes anodins. D'abord,  ce sont les directeurs de publication du Pays et de l’Observateur qui ont fait face aux enquêteurs de la Brigade des affaires générales pour des sondages publiés dans les colonnes de leurs journaux. Puis, c’est la presse en ligne qui a défilé à la Dic avec la convocation d'administrateurs de sites web. Avant-hier, c’était au tour d'Alioune Tine de la RADDHO de s’expliquer sur les actions du M23. Les dés sont jetés, tous ceux qui voudront mettre du sable dans le couscous de Gorgui seront convoqués net par la Direction des investigations criminelles.
Mercredi 21 Décembre 2011




1.Posté par Mangus le 21/12/2011 13:55
La dic doit être dissoute, elle n'a plus sa raison d'être.car ne roule que pour le pouvoir . Nous ne voulons pas d'une police partisane, mais républicaine. Pourtant un des ministres a récemment publié un sondage qui donnait wade favori, il n'a pas été inquièté. Et pour les mêmes raisons, Moubarack lo a été auditionné pendant des heures. Nous sommes dans une république et personne ne doit être au dessus de la loi. Ya pas de deux poids , deux mesures.Cessez d'intimider ceux qui ne sont pas avec le pouvoir, et allez traquer les bandits et les gansters



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016