Défaillances notées dans le domaine agroalimentaire : Le RIADE affiche ses propositions innovantes


Défaillances notées dans le domaine agroalimentaire : Le RIADE affiche ses propositions innovantes
Depuis des décennies, de nombreuses défaillances sont notées dans le domaine agroalimentaire expliquant dans un cadre plus large le retard et la mauvaise image du continent africain. Au Sénégal, pas besoin d’être expert en la matière pour voir que la situation sociale des Sénégalais  ne cesse de se dégrader. Il suffit de poser les bonnes questions : Combien de familles subissent les affres de la faim ? Combien de familles sénégalaises sont disloquées à cause de la pauvreté et de la famine ?  Combien de citoyens n’arrivent plus à assumer les trois repas par jour ?
Ils sont nombreux, les solutions et tentatives de réponse souvent jugées inadéquates aux réalités ou rares et insuffisantes à la fois. En outre, dans ce domaine les entreprises sénégalaises ont du mal à commercialiser leurs produits sur le marché Européen.
Pourtant de ce cadre, des innovations et opportunités sont nouvellement proposées aux acteurs et décideurs. Le Réseau International des Acteurs pour la diplomatie économique (RIADE)  a été créé pour pallier les  défaillances dans ce domaine stratégique de l’Agroalimentaire avec pour mission de faire la promotion des entreprises agroalimentaires sénégalaises et africaines en général.
« Notre rôle c’est de permettre à ces entreprises transformatrices de produits locaux, de bénéficier des mêmes chances que les entreprises européennes qui commercialisent leurs produits en Afrique » nous explique un de ses membres.
Selon lui, il est important de souligner aussi que la plupart des importateurs ne prennent pas en compte le pouvoir d’achat du consommateur sénégalais, raison pour laquelle, le réseau RIADE voudrait rompre avec cette logique jugée égoïste.
« Nous nous attelons avec abnégation à davantage d’implication dans le processus d’amoindrissement  des coûts de denrées de première nécessité. Nous lançons un appel à tous les sénégalais à contribuer à la lutte contre la famine et pour une alimentation saine, équilibrée et accessible pour tous », lance le responsable du Réseau.
C’est dans ce contexte que des séries d’initiatives sont prévues pour créer des links entre les nationaux et des partenaires occidentaux.
Lundi 13 Janvier 2014
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Entendre Al Amiine...

Entendre Al Amiine... - 23/09/2017