Décryptage sur la crise du système éducatif


Jeudi 31 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par Bou Diarra le 01/04/2016 13:27
Bon débat. Vraiment très riche et très clair de la situation pour ceux qui veulent la paix dans le système éducatif.
Mais, c'est dommage parce que nous sommes une population malade, aveuglée par le titre, le prestige, l’ivraie et le mépris de l'autre qui ne partage pas ces contre valeurs. Comme nous sommes en démocratie, la grande partie l'emporte. Une population qui court derrière le faux, le mensonge, la torsion, la médiocrité, la calomnie ; voulant toujours plaire au chef quelque soient les conséquences immédiates et futures qui adviendront, ce peuple ne peut mériter que cette situation de vie scolaire, sanitaire, sécuritaire, alimentaire, universitaire, etc.
Pourquoi respecter des accords alors que les peuples lui - même n'est pas en accord avec lui -même. Le langage du peuple est tortueux, irrationnel, impertinent par rapport aux choix des hommes, aux orientations des investissements pour les différents rendez -vous.
A un certain moment, l’État n'est pas responsable car il est l'image du peuple. Et un peuple n'a que le dirigent qu'il mérite. Sinon, comment dans un pays ou aucun Directeur Général, aucun Ministre, aucun député n'a son ENFANT dans une école publique alors qu'ils gère le bien publique. C'est contradictoire - On ne peut pas détester un MALADE et vouloir Guérir sa MALADIE. De la même manière, ces politiques s'en fichent des vraies questions du peuple. Ils gèrent le R.V électoraliste, électorales.
Connaissant son peuple, qui se plait dans ces faux jeux. Connaissant son peuple, qui se plait dans ces faux jeux, les dirigent et responsables politiques agissent.

Bou Diarra
Enseignant - Informaticien



Dans la même rubrique :