Découverte d'un réseau de tunnels secrets de l'EI


Découverte d'un réseau de tunnels secrets de l'EI
Les combattants kurdes Peshmergas ont découvert sous la ville irakienne de Sinjar un incroyable réseau de tunnels secrets creusés par l'EI. C'est dans ces cavités souterraines que les terroristes de l'EI se terraient en cas de frappes aériennes.

Il y a deux semaines, les Kurdes parvenaient à décrocher une victoire en reprenant Sinjar des mains de l'Etat islamique. En inspectant tous les recoins et caches de l'organisation, ils ont découvert un incroyable réseau de tunnels alimentés en électricité. Une ville sous la ville qui dévoile les méthodes que l'EI utilise probablement dans d'autres cités.

Les Peshmergas ont filmé leurs trouvailles. Si les allées sont étroites, elles sont assez hautes pour s'y tenir debout. Des vêtements de rechange, des médicaments, des victuailles, des coussins, livres et réserves d'armes ont été découverts en nombre au détour des tunnels qui servaient également de cache et d'entrepôt.

Si l'EI a décidé de bâtir ces souterrains, c'est parce que la coalition internationale pilonnait la ville tant qu'il y avait la mainmise. On comprend désormais mieux comment les terroristes ont résisté aussi longtemps et pourquoi ils sortaient indemnes des bombardements. Les entrées et sorties des tunnels se trouvaient dans les sols des maisons, vaguement dissimulées par des meubles et des tapis. 

Les Kurdes ont également trouvé un énorme charnier à l'extérieur de Sinjar, où des dizaines de femmes yézidis gisaient. L'EI détenait la ville depuis le 4 août 2014.


Jeudi 26 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :