Déclaré inapte au foot à 21 ans, Bruno Valencony a été "guéri par des marabouts sénégalais"


L’ancien gardien de but de Bastia et de Nice (France) Bruno Valencony et actuel préparateur des gardiens de but l’équipe nationale de Mauritanie déclaré perdu pour le football a révélé, à l’APS, qu’il est revenu en compétition après une doublure fracture aux poignets grâce à des guérisseurs sénégalais.
"J’avais eu les deux poignets fracturés et j’ai été déclaré perdu pour le football à l’âge de 21 ans par des médecins de très haut niveau", a indiqué l’ancien portier coéquipier de Mamadou Faye et d’Amara Traoré, deux anciens internationaux sénégalais ayant porté les couleurs du SC Bastia.
D’ailleurs, c’est son ancien coéquipier, Mamadou Faye qui lui avait conseillé de venir consulter "des vieux marabouts au Sénégal parce qu’ils auraient des pouvoirs devant me permettre de me remettre de ce coup du sort".
"Je n’avais pas beaucoup de choix et j’ai fait le voyage pour consulter à Dakar et à Thiès et ils ont réussi à me remettre à soigner mes poignets cassés alors qu’en France, on m’avait déclaré inapte pour le football", a expliqué l’ancien gardien français qui a participé à l’éclosion d’Hugo Lloris, actuel portier des Bleus et de Tottenham (élite anglaise).
"Je suis revenu au Sénégal où j’ai toujours gardé les contacts du marabout de Dakar que j’ai d’ailleurs revu il y a quelques temps", a dit le préparateur des gardiens des Mouritabounes.
L’équipe locale mauritanienne avait perdu 0-2 contre les Lions locaux du Sénégal, vendredi dernier en match amical international.
"Depuis cette belle histoire, j’ai gardé une relation particulière avec l’Afrique en général et le Sénégal en particulier", a dit le vainqueur de la Coupe de France avec Nice en 1997.
"C’est toujours un immense plaisir pour moi de revenir au Sénégal pour des vacances ou dans le cadre du travail", a indiqué le préparateur des portiers mauritaniens.
"Quand Martins (Corentin, le sélectionneur de la Mauritanie) m’a contacté pour l’accompagner, j’ai dit toute de suite oui parce que j’avais de bon feeling avec des joueurs africains et ce continent", a soutenu le français.
L’ancien portier qui a joué jusqu’à l’âge de 37 ans a clamé haut et fort que "sans les guérisseurs sénégalais, j’aurais très certainement mis fin à ma carrière de footballeur".
Agé aujourd’hui de 47 ans, Valencony a débuté sa carrière à l’INF Vichy division (1986-87) avant de jouer pour le SC Bastia (1987-1996) aussi bien en D1 qu’en D2 avant de raccrocher les crampons à Nice (1996-2005) aussi bien dans l’élite qu’en ligue 2.
De 2006 à 2012, Bruno Valencony était le préparateur des gardiens des buts des Aiglons de Nice et il a participé à l’éclosion Lloris qui a débuté sa carrière dans ce club avant de la poursuivre à Lyon.
Actuellement, Lloris, portier titulaire des Bleus évolue chez les Spurs de Tottenham.
Mercredi 10 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :