Déclaré coupable d’abus de biens sociaux et envoyé en prison : Le cas Mayoro M'baye inquiète la LSDH


Déclaré coupable d’abus de biens sociaux et envoyé en prison : Le cas Mayoro M'baye inquiète la LSDH
La Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH) se dit « préoccupée » du sort de l’homme d’affaires Mayoro M'baye, envoyé en prison depuis mars dernier suite à l’exécution d’une contrainte par corps prise contre lui. Il a été déclaré coupable d’abus de biens sociaux et condamné à allouer à la société Maritalia la somme de 400 millions F CFA. L’affaire a été portée devant la justice par son parent Alioune N'diaye. En exécution de cette décision, trois de ses immeubles ont été saisis et vendus.
Sauf que Maritalia estime que les trois immeubles ne valent que 350 millions F CFA et réclame la somme reliquataire de 50 millions F CFA. Ce que la LSDH trouve scandaleux et affirme que rien que l’immeuble où habitait l’homme d’affaires vaut plus de 1 milliard F CFA. « C’est un véritable drame que vit sa famille. Mayoro M'baye est convaincu qu’on veut utiliser la justice pour le détruire, alors qu’il avait réussi à refaire sa vie économiquement en créant une nouvelle société avec des partenaires », enrage Me Assane Dioma N'diaye. Qui ne comprend pas que l’ex-associé de Maritalia soit envoyé en prison à quelques jours de son procès où il est partie civile cette fois-ci contre le même Alioune N'diaye. « Il revendique à comparaître à arme égale », ajoute Me N'diaye.
 
Lundi 25 Avril 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :