Déclaration liminaire du Parti démocratique sénégalais lors du point de presse tenu cet après-midi.


Déclaration liminaire du Parti démocratique sénégalais lors du point de presse tenu cet après-midi.

Parti Démocratique Sénégalais

Dignité – Justice – Fraternité
logo pds.JPG
Le cirque continue à la République des Macky.  A chaque jour son lot de convocations et d’intimidations. Je dois le dire, et vous le savez tous, nous ne nous laisserons pas faire. Nous allons faire face à cette situation.
Le 6 décembre sera un premier jour de mobilisation et de manifestation. Macky et ses acolytes tuent petit à petit le Sénégal et sa démocratie.
Comment comprendre que, jusqu’à ce moment ci, nous n’ayons reçu aucune autorisation pour  le rassemblement du 6 décembre que notre parti organise contre la vie chère et les auditions sélectives. Les libertés politiques sont inscrites dans notre constitution. Aucune raison sérieuse ne peut justifier le refus de ce rassemblement. Nous organiserons le rassemblement pour montrer le visage hideux de notre démocratie sous le régime commun de Macky SALL et Moustapha NIASSE.
Vilipendés par le procureur spécial, les responsables du PDS sont aujourd’hui interdits de sortie du territoire par la seule volonté du régime. Nous l’avons dit. Nous le répétons. Notre parti, le PDS, tient le procureur spécial comme personnellement et directement responsable des atteintes aux libertés de ses responsables et aux dérives délictuelles et criminelles d’une enquête de police politique. Nous porterons plainte cette semaine contre lui devant les juridictions nationales et internationales des différentes atteintes aux libertés constitutionnelles de responsables de notre parti.
Les BR ont convoqué nos frères Madické NIANG et Samuel SARR le 7 décembre 2012 à 8h du matin (sic !), convoqué à nouveau notre frère Karim Wade le 6 décembre.[En pleine session parlementaire, certains députés ont été convoqués sans demander l’autorisation du bureau de l’assemblée nationale. Nous savons que ces convocations sont reportées à une date ultérieure. Mais mon Dieu jusqu’où iront-ils ?
Nous dénonçons la sélectivité des personnes accusées et inquiétées, ce qui confirme que c'est une opération de destruction politique qui est tentée puisque par exemple Pape Diop, ancien président du Sénat, leur complice pour la suppression du sénat et du conseil économique et social, qui aurait plus de 86 titres fonciers, terrains et bâtiments à Dakar n'est pas inquiété et n'a pas été convoqué par le procureur spécial. Certains parlent d'un deal qu'il aurait fait avec Macky Sall à travers des proches du premier cercle de Macky.
Nous constatons avec amertume que le régime de Macky Sall n'a même pas confiance en la justice sénégalaise et aux magistrats sénégalais, sinon pourquoi faire une procédure à Paris et dégager plus de 4 milliards pour payer les honoraires des avocats et des ONG qui ont été commis par l'Etat du Sénégal. 
Incapable de tenir ses promesses et ses engagements, Macky Sall, avec cette tentative de détruire le PDS, ne  peut faire oublier aux populations la dureté de leurs conditions de vie, l’augmentation des denrées de première nécessité.
Comme vous le savez, nous avons commencé à rencontrer les ambassadeurs et les autorités religieuses afin que nul n’en ignore.
Nous sommes en train de rencontrer les partis et les organisons de masse.
Nous alons lutter et organiser un large front avec tous ceux qui veulent la paix, la démocratie et le bien être des populations. Trop, c’est trop!
 
Le Coordonnateur National
Oumar SARR


 

Mardi 4 Décembre 2012




1.Posté par Weuz le 05/12/2012 01:09
hou ca sera chaud! lol



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016