Décision du Conseil Constitutionnel : Moustapha Niasse soutient "sans réserve" le Chef de l'Etat


Décision du Conseil Constitutionnel : Moustapha Niasse soutient "sans réserve" le Chef de l'Etat
Le président de l’Assemblée nationale soutient ‘’sans réserve’’ le choix du chef de l’Etat de poursuivre son mandat jusqu’en 2019 conformément à la décision du Conseil constitutionnel tout en se faisant un défenseur du quinquennat.
’’Je soutiens, sans réserve, le choix fait par le président Macky Sall’’, affirme Moustapha Niasse dans une déclaration reçue vendredi à l’APS.
Le président de l’Assemblée déclare qu’il est ‘’fier’’ d’être du camp de ceux qui estiment que le ‘’choix fait par le chef de l’Etat est tout à fait républicain, responsable et conforme à sa mission et à son serment de respecter et de faire respecter les bases fondamentales de la République (…)’’.

‘’Je suis, - et j’en suis fier -, de ceux-là’’, dit-il.

Moustapha Niasse parle également de ceux qui ‘’soutiennent mordicus’’ que le chef de l’Etat ‘’aurait dû faire le choix qui leur convient, à eux, pour des raisons qui leur sont propres (…) conformément aux espérances qui étaient les leurs, aux schémas qu’ils avaient élaborés et aux calculs qu’ils avaient établis, (….) toutes données qui ne pouvaient, en aucun cas, être celles du président de la République. Ni celles de nombreux Sénégalais’’.
Le président de l’Assemblée nationale, consulté par le chef de l’Etat sur la réforme, dit avoir, ‘’en toute responsabilité, le 14 février 2016, indiqué (son) accord sur ces propositions, en rappelant au chef de l’Etat que le serment qu’il a prononcé le 3 avril 2012, devant la nation, passait avant toutes autres considérations’’.
’’Dans l’esprit de ce serment, tenir compte des avis donnés par les organes juridictionnels, dans leur compétence fondamentale de contrôle et de suivi de toutes décisions (…) est tout à la fois un devoir, une obligation et un impératif. Ce qu’a fait le président de la République, lorsqu’il a reçu l’avis motivé du Conseil Constitutionnel’’, soutient Niasse.
’’Qui peut le lui reprocher, parce que, simplement, son choix n’a pas été celui qu’avaient souhaité ceux-là qui ne partagent pas sa vision (…) ?’’, s’interroge t-il tout en rappelant qu’il fait partie de ceux qui avaient choisi un retour de la durée du mandat présidentiel à 5 années .

’’J’en faisais partie et j’en fais encore partie, aujourd’hui plus qu’hier (…)’’, écrit-il.

Pour Moustapha Niasse, ‘’accepter l’avis du Conseil Constitutionnel, en la circonstance, c’est choisir la raison, la vérité et l’intérêt du Sénégal, ce qui ne saurait signifier opter pour 7 années, pour les mandats futurs de tout chef d’Etat qui serait élu ou réélu, mais bien pour 5 années, sous l’emprise de la Constitution dont la réforme est proposée aux Sénégalais, à l’occasion du Référendum du 20 mars 2016’’.
’’Je suis et je reste en faveur de 5 années pour, désormais, la durée du mandat présidentiel mais je suis et je demeure, sans aucune contradiction, en faveur du respect de l’avis donné par le Conseil Constitutionnel sur la non-applicabilité de la modification à venir, au mandat en cours du Président de la République’’, soutient-il.
Vendredi 19 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :