Décision de fermer sa maternité de Rufisque : Diouma Dieng interrompt les accouchements


Décision de fermer sa maternité de Rufisque : Diouma Dieng interrompt les accouchements
Après avoir construit dans le quartier Dangou de Rufisque, une maternité pour soulager les femmes, elle a décidé tout bonnement de fermer la structure, unique maternité de la commune de Rufisque-Nord.
« Le jeudi, Diouma Diakhaté nous a envoyé deux émissaires pour informer de la fermeture de Dial Bass le 11 septembre », renseigne Abdoul Aziz Thiam, président du comité de santé, dans les colonnes du Quotidien. 
Annoncée pour le 11 septembre, la fermeture de la structure a eu lieu samedi, mettant dans le désarroi les nombreuses femmes enceintes suivies dans la maternité. Pour rappel, un mois plus tôt, la maternité s’était fait de meilleurs atours grâce à la coopération coréenne avec la réhabilitation de la structure et de nouveaux équipements.
« La fermeture de Dial Bass sans le moindre préavis, c’est enfreindre la loi », s’offusque Aly Boye Fall, habitant du quartier Dangou sud qui annonce « un combat que toutes les populations vont porter pour la réouverture illico de la maternité qui polarise plus d’une cinquantaine de quartiers de la ville et même des communes de Bambilor, Sangalkam ».
Diouma Diakhaté explique ainsi son geste : « dans le souci d’améliorer le bien-être de la population de Rufisque, le ministère de la Santé et de l’Action Sociale mettra à ma disposition et sur ma demande, à partir du 14 septembre 2015, la maternité Dial Bass, afin que je puisse procéder aux travaux d’extension ».
Cette explication ne convainc pas les populations : « son véritable objectif se révèle au grand jour », peste Moussa Dièye.
« Après avoir délogé ses frères et sœurs pour faire main basse sur la maison familiale, elle a atténué le problème en y érigeant la maternité », déplore le quadragénaire.
« Aujourd’hui, elle revient encore pour fermer la maternité pour on ne sait quoi au juste », estime-t-il, n’accordant aucun crédit « à l’érection d’une polyclinique à la place de la maternité » annoncée par certains.
Le matériel de la maternité est présentement sous scellé et à la disposition du chef de district sanitaire de Rufisque et les 14 personnes travaillant dans la structure mises tout bonnement à la porte.
 
Lundi 7 Septembre 2015




1.Posté par lu_ailleurs le 07/09/2015 14:59
lu pour vous:
A partir du 14 septembre prochain, la maternité Dial-Bass (du nom des parents de Diouma Dieng) sera mise à la disposition de la styliste, sur sa demande, par le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale. Elle va procéder à des travaux d’extension de ladite structure pour améliorer le bien-être de la population de Rufisque.

Cette maternité, implantée au quartier Dangou de Rufisque depuis 2004, avait été financée à hauteur de 135 millions de F Cfa par la patrone de Shalimar.

C’est justement pour étendre et relever le plateau technique de cette maternité que Diouma Dieng Diakhaté a demandé et obtenu du ministère de la Santé la mise à sa disposition de cet établissement sanitaire



Dans la même rubrique :