Décision CC : L’UNP parle d’un choix politique et demande la libération des prisonniers politiques


Décision CC : L’UNP parle d’un choix politique et demande la libération des prisonniers politiques
Le Bureau Politique de l’Union Nationale Patriotique dit prendre acte de la décision du Président Macky Sall de se conformer à l’avis du Conseil Constitutionnel et de conduire son Mandat jusqu’ à son terme. « Cette décision est pour nous un choix politique pour permettre au Président de présenter un bilan en 2019, l’avis du Conseil constitutionnel n’a servi qu’à tailler sur mesure une camisole de force pour faire croire à l’opinion que le Président veut respecter sa promesse, mais n’a pas le choix », indique t il.
« Les citoyens ont compris et étant les seules juges, ils jugeront en 2019 ; En attendant notre pays a besoin d’être construit et à faire face aux demandes de la majorité des populations des banlieues et des campagnes plus préoccupées par les enjeux de survie et de sécurité humaine que de débats institutionnels », ajoute le communiqué.
 L’UNP lance un appel au Président de la République pour un dialogue avec toute la classe politique sur le contenu des reformes constitutionnelles. Pour notre part, nous considérons qu’il n’y a plus urgence d’organiser le référendum maintenant, la date des présidentielles étant connue.  Mais aussi séparer la question du mandat pour lequel il est obligatoire de consulter le peuple des autres réformes tout aussi importantes qui peuvent être soumises à l’Assemblée nationale dans un délai raisonnable après des échanges entre acteurs.
Le référendum qui ne portera que sur la question de la durée du mandat et son renouvellement, pourrait même être couplé d’avec les élections législatives de 2017, propose l’UNP.
Pour finir, Moctar Sourang et ses camarades appellent à une politique d’apaisement de dialogue de concertation et d’ouverture sur les enjeux de l’heure et à cet effet demande au Président de la République de gracier Karim WADE et tous ceux qui ont été condamnés par cette cour ce qui participera à apaiser l’espace politique Sénégalais.
Samedi 20 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :