Décès de la victime d'un canular destiné à Kate Middleton (VIDEO)


Décès de la victime d'un canular destiné à Kate Middleton (VIDEO)
L'hôpital londonien où Kate Middleton a été hospitalisée en début de grossesse a annoncé vendredi la "mort tragique" de l'une de ses infirmières. Celle-ci avait été victime d'un canular de la part d'une radio australienne, dont une animatrice s'était fait passer pour la reine afin d'obtenir des nouvelles.

"C'est avec une profonde tristesse que nous pouvons confirmer la mort tragique de Jacintha Saldanha, membre de notre personnel infirmier", a indiqué l'établissement dans un communiqué.

"Nous pouvons confirmer que l'infirmière, Jacintha, a été récemment victime d'un canular téléphonique à l'hôpital. L'hôpital l'a soutenue pendant ce moment difficile", a-t-il ajouté.

La police britannique a confirmé enquêter sur "la mort inexpliquée" d'une femme dont le corps a été retrouvée vendredi dans un logement situé non loin de l'hôpital du roi Edward VII.

L'hypothèse du suicide

Plusieurs médias britanniques ont présenté ce décès comme un possible suicide, une information qui n'était ni confirmée ni infirmée par la police ou l'hôpital.

L'infirmière avait été victime mardi 4 décembre du canular de deux présentateurs de 2Day FM, une radio de Sydney, qui sont depuis interdits d'antenne "jusqu'à nouvel ordre".

Selon l'enregistrement de leur conversation entrecoupée de fous rires, diffusé sur Internet, les deux présentateurs étaient parvenus à s'entretenir mardi matin avec une infirmière du service où était traitée l'épouse du prince William. Elle leur avait donné des nouvelles de la jeune femme qui souffrait de violentes nausées liées à sa grossesse.

Confus, l'hôpital du roi Edward VII avait reconnu peu après qu'une "courte conversation avait eu lieu avec le personnel infirmier". Il avait promis dans un communiqué qu'il "allait revoir ses procédures en matière d'appels téléphoniques".

Dans l'enregistrement, on entendait la présentatrice Mel Greig, demander, en vieillissant le timbre de sa voix, au standard de l'hôpital: "Pourrais-je, s'il vous plaît, parler à Kate, ma petite-fille?".

L'appel avait été mis en attente puis une infirmière avait décroché et répondu à la "reine" que Kate Middleton "dormait et qu'elle avait passé une nuit calme". "On l'a réhydratée car elle était très déshydratée quand elle est arrivée, mais elle est dans un état stable à l'heure qu'il est", avait-elle ajouté.

Les méthodes musclées des médias anglo-saxons

En attendant de connaître les circonstances exactes de la mort de cette infirmière, ce fait divers tragique, après le canular de cette radio australienne, renvoie une image peu glorieuse des médias anglo-saxons et leurs méthodes de travail parfois très abruptes.

On retient notamment la fermeture du tabloïd News of the world l'année dernière, après les révélations sur l'étendue des écoutes téléphoniques pratiquées par le journal. 800 personnes étaient ainsi surveillées, des célébrités mais aussi des victimes de faits divers.

En début d'année, c'était le Sun anglais qui était dans la tourmente, après l'arrestation de plusieurs de ses journalistes pour corruption.

Pas plus tard que cette semaine, c'est le New York Post qui défrayait la chronique en publiant une photo choc en Une. On y voyait un homme sur les rails du métro, juste avant qu'il ne se fasse écraser par une rame arrivant à quai. Un cliché qui a suscité l'indignation aux Etats-Unis, même si l'auteur de la photo s'est défendu depuis.
Kate Middleton enceinte : la vidéo du canular qui trompe une infirmière de l'hôpital et trahit le secret médical par Gentside
HUFFINGTON




Samedi 8 Décembre 2012
Notez


Dans la même rubrique :