Décès d’Ibou Guèye après sa garde à vue au Commissariat central : Les précisions de la Police


Décès d’Ibou Guèye après sa garde à vue au Commissariat central : Les précisions de la Police
          Dans la nuit du 25 au 26 décembre 2016, aux environs de 04 heures, un individu, domicilié aux HLM patte d’Oie, aidé par ses frères a conduit au Commissariat Central de Dakar pour des faits de vol avec violence le nommé Ibou GUEYE, né en 1985 à Dakar, fils de Badara et de Ngoné GUEYE, se disant tapissier, domicilié à Grand-Yoff.
 D’après la victime, il a été agressé vers 02 heures du matin à hauteur du foyer à l’enseigne « Caidas » sis au Rond –Point de Grand-Yoff par Ibou GUEYE accompagné de ses acolytes, lesquels se sont aussitôt réfugiés dans ledit foyer.
        Pour entrer en possession de ses biens, la victime dit avoir fait appel à ses frères pour parvenir à interpeller Ibou GUEYE.
        Poursuivant son argumentaire, la victime a déclaré que le nommé Ibou GUEYE et sa bande ont emporté avec eux la somme de 850.000 FCA, ses deux téléphones portables de marques Iphone 6 Plus Gold et Samsung S6 Edge Plus et une boite de hifi rebox.
Toutefois,  il est à noter qu’à leur arrivée au Commissariat Central de Dakar, l’Officier de Police de permanence ayant constaté que le nommé Ibou GUEYE a été malmené et était dans un état piteux, les a sommés d’aller le faire soigner. C’est à la suite de ces diligences qu’il a été placé en position de garde à vue.
   Malgré ses soins, Ibou GUEYE s’est mis à se tordre de douleur. Sans désemparer, une réquisition a été adressée au médecin de garde de l’Hôpital Principal de Dakar où il a été acheminé par les Sapeurs-Pompiers. Après  consultation, le médecin traitant a conclu que le nommé Ibou GUEYE devrait–être conduit dans une structure spécialisée, car il souffrirait d’un traumatisme crânien. Une nouvelle réquisition a été aussitôt adressée au Centre hospitalier Universitaire de Fann de Dakar où il a été acheminé par les Sapeurs-Pompiers. Conduit au centre hospitalier précité, il a été immédiatement admis aux urgences, et après la radiologie, le médecin traitant a déclaré qu’il souffrait d’une fracture crânienne qui a entraîné  sa perte de connaissance nécessitant une réanimation.
       Malheureusement, Ibou GUEYE a succombé à ses blessures le mercredi 28/12/2016 à 10 heures au dit hôpital. La victime et ses frères qui l’avaient conduit au Commissariat Central de Dakar ont été placés en garde à vue et l’enquête se poursuit pour élucider l’affaire.
      Par conséquent, le Bureau des Relations Publiques persiste et signe que le décès du  nommé Ibou GUEYE n’est pas survenu au Commissariat Central de Dakar, contrairement aux informations sans fondement relayées par une certaine presse.
 
Le Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale
Vendredi 30 Décembre 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :