Début procès des meurtriers de l’opposant Solo Sandeng : 9 suspects sur le banc des accusés


En Gambie, le procès d’anciens membres des services secrets de Yahya Jammeh devrait s’ouvrir ce lundi 20 mars. Parmi les accusés, Yankuba Badjie, l’ancien chef de la National Intelligence Agency (NIA), un nom qui a fait trembler les Gambiens pendant les 20 dernières années. Un procès déjà reporté deux fois pour laisser plus de temps à l’accusation de produire des preuves. Les neuf suspects sont poursuivis par l’Etat gambien pour le meurtre de Solo Sandeng, un opposant politique mort en détention en avril 2016. Cet ancien responsable de l’UDP, le Parti démocrate unifié, le principal parti d’opposition sous Jammeh, avait été arrêté lors d’une manifestation pour réclamer des réformes politiques. Son corps a été exhumé au début du mois. Pour sa fille, Fatima, cela ne fait aucun doute : son père est mort après avoir été torturé. Et elle espère beaucoup de ce procès.
RFI
Lundi 20 Mars 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :