Déboires judiciaires de l'ex conseiller Tic de Me Wade : Des proches de Thierno Ousmane Sy indexent Latif Coulibaly


Déboires  judiciaires de l'ex conseiller Tic de Me Wade : Des proches de Thierno Ousmane Sy indexent Latif Coulibaly
DAKARACTU.COM - Le moins que l'on puisse dire est que les proches de l'ex conseiller spécial de Wade sur les Tic sont plus que remontés, suite à son arrestation. Normal, serait-on
tenté de dire, mais la raison de leur courroux réside plus dans les véritables motivations de l'arrestation du non moins fils de l'ancien garde des sceaux, Cheikh Tidiane Sy.
En effet, nous avons pu recueillir auprès de proches de ce dernier, que TOS serait tout simplement victime de l'actuel ministre de la promotion de la bonne gouvernance. En clair, ses proches accusent l'ex journaliste d'avoir cherché et obtenu sa tête.

Ils se fondent sur le fait que l'actuel ministre de la bonne gouvernance garderait une dent contre Thierno Ousmane. Lequel, avait d'ailleurs porté plainte en son temps contre l'ex journaliste pour diffamation.
Pour rappel,Thierno Ousmane Sy est arrêté dans le cadre d’une enquête sur l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp). On lui reprocherait d’avoir blanchi de l’argent dans le cadre de l’attribution de la troisième licence de téléphonie mobile à la société Sudatel. Une affaire qui avait été révélée par le journaliste Abdou Latif Coulibaly, actuel ministre de la Promotion de la bonne gouvernance et Porte-parole du Gouvernement...




Mercredi 27 Février 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par sebi le 28/02/2013 05:17
Merci la justice ,il faut enfermer tous les voleurs y compris wade. C'est pas normal que golo di bay ,baboune di doundè .

23.Posté par selino door dooraat le 27/02/2013 23:11
Bcp de personnes ne savent pas comment la justice fonctionne. Je sais que si un ministre s aventure a demander a un juge d envoyer quelqu un en prison dans le cadre d un règlement de comptes il risque lui même d y aller. Et dans tous les cas le juge ne se laisserait jamais déshonorer par cette demande et en fera cas publiquement. Et le moindre mal qui arrivera a ce ministre c est de perdre son poste. Soyons sérieux quand même. Nous ne sommes tout de même pas dans une république baniania.

22.Posté par fouladou le 27/02/2013 21:52
Là n'est pas la question mes chers. La vraie question est de savoir est ce que Thierno Ousmane Sy est coupables qui lui sont reprochés oui ou non ? Arrétez de raconter des histoires, ayez plus de respect à l'endroit de notre justice. S'il n'est pas coupable, il sera relaxé; de méme si sa culpabilité est prouvée rien ne l'empéchera de croupir en prison. En tout cas pas vos gesticulations.

21.Posté par hassane le 27/02/2013 20:23
UN VOLEUR CEST CELUI QUE LE PROCUREUR PLACE SOUS MANDAT DE DEPOT LE FILS DE SY POUBELLE ETANT EN PRISON EST UN VOLEUR NI PLUS NI MOIS LATIF NA RIEN A VOIR AVEC LA JUSTICE

20.Posté par daouda le 27/02/2013 20:08
ce que je retiens, TOS a fait entrer dans les caisses de l'Etat 89 milliards. Pendant ce tps. le régime de Macky en octroyant la licence globale à Tigo pour 50 milliards. nous a fait perdre 50 milliards parce qu'il était convenu que Tigo va payer le prix de la 3eme licence.

19.Posté par bad le 27/02/2013 18:56
bouléniou ray; c tidjan sy a emprisonné les fils d autrui pr des raisons falacieux; vous vous etes tus;
idrissa a été mis en prison pendant 6 mois pour atteinte a la sureté de l etat; des etudiants arretés a minuit et mis au gnouf pour tentative de coup d etat;
bien fait pr lui;

18.Posté par gambel le 27/02/2013 15:21
c'est vraiment du yébaté vouloir imputer une certaine responsabilité sur cette affaire aabdou latif coulibaly reléve d'un certain manque de respect a son encontre dans la mesure ou meme le plus petit senegalais n'ignore ces malversations surtout a propos de la transaction de l'octroie de telephonie sudatel,ce thierno ousmane sy est mouillé comme l'est karim wade donc ils doivent tous payer ou croupir en prison .

17.Posté par Acharnement le 27/02/2013 15:20
L’ancien conseiller spécial de l’ex-Président de la République Me Abdoulaye Wade, chargé des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntics), est loin de sortir de l’auberge à la suite de son audition hier, par le procureur de la République. Thierno Ousmane Sy qui est également le fils de l’ancien ministre d’Etat, ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy, a fait hier l’objet d’un retour de parquet. C’est dire qu’il a passé la nuit d’hier au Commissariat central de Dakar. Et tout indique que d’après les minutes de son audition dont L’Office a pu se procurer quelques extraits, que Thierno Ousmane Sy voit les portes de la prison centrale de Rebeuss s’ouvrir grandement devant lui. Dans cette affaire, tout laisse croire qu’il est envoyé d’ores et déjà directement à l’abattoir, car désigné tout simplement « non pas présumé innocent, mais présumé coupable ».

Selon les informations en notre possession, Thierno Ousmane Sy qui a d’abord été entendu par les éléments de la Section recherches de la Gendarmerie dans la matinée d’hier, a par la suite fait face au Procureur de la République, après avoir été déféré au parquet. Il lui est reproché de s’être « enrichi illicitement ». Et face au représentant du parquet, comme face aux enquêteurs de la Section recherches de la Gendarmerie, son interrogatoire a tourné sur les conditions de l’attribution par l’Etat du Sénégal de la licence de téléphonie au troisième opérateur Sudatel. Il est soupçonné dans cette affaire, sous son manteau de conseiller spécial de l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade chargé des Ntics, d’avoir perçu « indûment des commissions » au détriment de l’Etat du Sénégal. Durant son face à face, hier, avec le procureur de la République, Thierno Ousmane Sy a fait l’objet principalement de trois questions. Dès le début, il s’est entendu dire par le juge que la licence a été vendue à 200 millions de dollars (environ 100 milliards de Fcfa), mais au finish, seuls 90 milliards de Fcfa ont été collectés dans les caisses du Trésor public. Et le juge de lui signifier que la différence, estimée ainsi à 10 milliards de Fcfa aurait servi à des commissions « perçues indûment » de sa part. À cette question, Thierno Ousmane Sy répond comment, peut-il percevoir indûment des commissions, alors que dans la transaction financière de cette affaire de cession de la troisième licence de téléphonie la somme perçue a été directement virée dans les comptes de l’Etat du Sénégal ? Ensuite, fait-il savoir au magistrat, que la transaction finale avec Sudatel avait été approuvée et signée par l’ancien ministre de l’Economie et des Finances de l’époque, M. Abdoulaye Diop, qui avait déclaré publiquement que s’il y avait une différence entre la somme finalement perçue par l’Etat et le prix de la cession de la licence, ce n’était dû uniquement qu’aux fluctuations du cours du dollar. Dans ses arguments, Thierno Ousmane Sy a également brandi une des sorties de l’économiste Moubarack Lô, actuel Directeur de cabinet adjoint du chef de l’Etat, Macky Sall qui confirmait dans les colonnes de Wal Fadjri du 7 juillet 2010, les assertions de Abdoulaye Diop. Cette réponse était loin de satisfaire le procureur de la République. Puisque ce dernier l’a interrogé sur des mouvements d’un montant de 7 millions de dollars notés dans ses comptes. Une relation sans doute faite sur les commissions qu’il aurait « indument perçues ». Là aussi, Thierno Ousmane Sy apportera tout de suite la réplique au représentant du parquet. Tous ces virements de 7 millions de dollars dans ses comptes, rétorque-t-il, sont antérieurs à la cession de la licence de téléphonie à Sudatel et qu’ils ne peuvent aucunement être liés à cette affaire. Ce qui ne va pas empêcher le procureur de la République de revenir à nouveau à la charge. Ce sera cette fois-ci pour lui dire que des informations en possession de la justice font état de commissions de 10 millions de dollars perçues par Kéba Keïndé, dont la candidature à la dernière élection présidentielle avait été rejetée par la Conseil constitutionnel. Kéba Keïndé est présenté par certains comme étant l’ « ami » de Thierno Ousmane Sy. Là aussi, ce dernier a voulu se laver de tout soupçon, en soutenant que c’est lui-même qui s’est opposé à ce qu’une commission dans le cadre de la transaction pour la cession de la troisième licence, soit accordée à Kéba Keïndé. Toutes ses réponses servies par Thierno Ousmane Sy n’ont pu l’empêcher de se voir servir par le procureur d’un retour de parquet. Tout indique que le fils de l’ancien ministre de la Justice va droit vers un mandat de dépôt dans cette affaire.

16.Posté par racine le 27/02/2013 15:11
KOUROUSSITI

Et vos soucis sont terminés concernant :

Éjaculation précoce,
Faiblesse Sexuelle,
impuissance sexuelle

Kouroussiti , un médicament naturel .Une révolution de la médecine traditionnelle africaine.

téléphonez au: 77 527 66 23 ou écrire au: africanaturesante@yahoo.fr

15.Posté par Ali le 27/02/2013 14:42
Cette suposee prese en ligne fait honte a ce pays .. Vs vous imaginer ce que dakaractu a , a la une de son journal en ligne du jour ...
Quand votre patron avait ete accuse de viol , je l ai defendu bec et ongle , je me rends compte aujourdhui que ce gars est un parfait minable pour qui l'avenement d'un senegal juste et transparent ne veut rien dire .Qu'il croupisse en prison .
Shame on you!!!

14.Posté par gros ventres le 27/02/2013 13:13
le jour du jugement dernier tu verras des gens aux GROS VENTRES, des ventres comme des montagnes devant eux tout le monde les regardent !!!!! Attention aux biens publics

mais celui qui ne croit en rien, rien n'est grave pr lui, il n'a qu'à manger comme un porc.

13.Posté par Leuz le 27/02/2013 12:41
Malhonnêtes que vous êtes! Latif n'a fait que pointer du doigt la vérité! il a beaucoup aidé à conscientiser les masses grâce à ces livres. Bande de brigands!!!

12.Posté par laye le 27/02/2013 12:13
franchement regarder encore le visage de ltif on dirait un mongole rate

11.Posté par kit carson le 27/02/2013 12:00
Ndeye khady gueye avait accuse abdoul mbaye, aujourd'hui les proches de T.O. SY accusent Latif. Comme si au senegal un ministre peut demander aux magistrats de mettre quelqu'un en prison sans motif. Soyons serieux.

10.Posté par BOUROU le 27/02/2013 11:52
XEXE=OUMARSARRPD(S)=GORDJIGUENE=DIALOKAT=MANDIKAT=KATAKATNDEYAM.
XEME et ABDOU LASCAR COULIBALY SONT COMME 6 et 9 SE SONT DES MENTEURS CALOMNIEURS EN SOMMES DES CHIENS FILS DE CHIENS.

9.Posté par le renégat le 27/02/2013 11:02
au moment ou vous avez pilé nos ressources,pour construire des imeubles de faire une vie de luxe et laisser les pauvres souffrir dans une misére extréme,vous vous permettez aujourdhui de soufler l'air de la liberté.c'est injuste!!!!!!!!!

8.Posté par politicien le 27/02/2013 10:46
ay djii waay

politicien moom kep kouni ma wèèkh sama morooma nioul nakh nga sa bopp

6 9 6 9 6 9 6 9 6 9 6 9 6 9 nii laniou mel nioom niepp

ki wéékh kagn moy ki amagoul poste wayé souy doug rekk di nioul koukk

waay lii doyna warr

7.Posté par verité le 27/02/2013 10:46
bilahi sénégal mo nékh ki sathie sunu khaliss il a été arrété vs parlé de réglement de compte vs croyez k les senegalais son idiot latif n a pas le pouvoir d enfermé ki k soi c la justice ki fai son travail tt les voleurs seron en prison

6.Posté par politicien le 27/02/2013 10:42
ay djii waay LK

politicien moom kep kouni ma wèèkh sama morooma nioul nakh nga sa bopp

6 9 6 9 6 9 6 9 6 9 6 9 6 9 nii laniou mel nioom niepp

ki wéékh kagn moy ki amagoul poste wayé souy doug rekk di nioul koukk

waay lii doyna warr

5.Posté par NDONGO le 27/02/2013 10:13
Si dans une même affaire, le Tribunal du Sénégal, donc la justice du Sénégal condamne deux protagonistes, c'est qu'il est temps de parler de la LA PROBLÉMATIQUE de la justice de notre pays. D'abord, pour la justice, Abdoulatif Coulibaly avait diffamé Thierno Ousmane Sy. En d'autres termes, Thierno Ousmane Sy n'avait rien pris. Aujourd'hui, c'est cette même justice qui revient pour dire que Thierno Ousmane Sy est soupçonné. Vous y comprenez quelque chose ? En vérité, il y a bien un air revanchard qui plane dans cette affaire. Je sais et tout le monde sait : Monsieur Coulibaly est rancunier.

1 2


Dans la même rubrique :