Débat sur le pétrole : Mahammed Dionne tacle les « experts » inexperts


La séance de question orale des députés au Premier ministre Dionne a débuté par l’inévitable question de la découverte du pétrole mais aussi de la prise en compte des intérêts du Sénégal.
Le premier ministre qui a répondu lui-même à la question, a d’emblée demandé que les gens sachent raison garder.
« Il n’y pas encore une goutte de pétrole au Sénégal, par encore une bonbonne de gaz » a-t-il laissé entendre.
Faisant dans l’humour il dira que ce n’est pas seulement Aliou Cissé le sélectionneur national qui a de la concurrence dans son secteur, « le Président Macky Sall aussi en a beaucoup avec toutes ces personnes qui se disent experts dans le pétrole ».
 Il a par la suite laissé entendre qu’une loi a été définie dans le secteur et qui régit le marché du pétrole.
« Le secteur du pétrole est défiscalisé jusqu’à la phase de production et je rappelle que 500 milliards ont déjà été mis dans ce secteur sans résultat»
« L’intérêt du Sénégal, en cas de découverte varie entre 50 et 75% selon les conditions qui ont été prises lors de l’exploitation. On a aussi 10% de bénéfice sur la vente, c’est comme cela que marche l’industrie pétrolière. A partir de 1000 barils par jour, les 50% nous reviennent. Et cela c’est le parlement qui l'a voté», a conclu Dionne.
Jeudi 18 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :