Débat France24 sur la plainte de Karim Wade au Tribunal de Grande Instance de Paris


Jeudi 4 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par Juriste le 04/02/2016 17:01
Je suis juriste, j'ai lu l'article de Mady Boiré dans l'observateur. celui-ci passe complètement à côté de la plaque, car la cour européenne juge les Etats membres mais pas les personnes. Par contre, objectivement je vois que l'article de Me Pape Khaly Niang lu dans leral est plus pertinent. Je salue la rigueur scientifique de ce texte, son argumentaire fondé en droit français et international. En matière pénale, la règle non bis in idem n'autorise pas de juger deux fois la même affaire. Comme Maître Niang l'a relevé les arrêts de la cour Justice de la CEDEAO sont éloquents. Dans l'affaire du "diola", le dossier était plutôt classé sans suite. Par conséquent, elle ne peut pas être considérée comme une décision de justice. La justice française ne peut connaitre cette affaire.

2.Posté par Arona le 06/02/2016 22:34
La cour européenne est compétente pour juger l' affaire Karim WADE , car il s agit d'un citoyen ressortissant contre un état ,après l' épuisement des voix de recours internes .
Il faut pas oublier que nous sommes dans un procès international ou des commissions rogatoires ont sillonné l' Europe à la recherche de preuves . Le parquet financier de Paris a déjà rendu un verdic qui a blanchi Karim WADE . Les autorités sénégalaises devront répondre par A ou par B . Je peux vous citer des cas dont Michel Atangana , je préfère m'arrêter la .



Dans la même rubrique :