De gros risques annulent la manif de la place de l’Obélisque : trois principales raisons, selon la préfecture


De gros risques annulent la manif de la place de l’Obélisque : trois principales raisons, selon la préfecture
DAKARACTU.COM Le préfet de Dakar a finalement interdit la manifestation prévue demain samedi, à laquelle outre Me Wade himself, d’autres grosses pointures de l’opposition étaient annoncées.

Selon le préfet Alyoune Badara Diop, trois risques et pas des moindres fondent sa décision : d’abord le risque de trouble à l’ordre public, ensuite celui d’entrave à la libre circulation des biens et des personnes sur un axe routier stratégique et enfin last but not least, le risque d’infiltration de la marche par des individus mal intentionnés.
Les libéraux et leurs partisans ne manqueront certainement pas de réagir...

Vendredi 22 Août 2014




1.Posté par Dr Djinne le 22/08/2014 22:36
Le vieux voleur ne peut plus ! L'argent volé est presque fini et les sangsues en train de mourir. Problèmes !
Les ruses de 1970 ne marchent plus. Prend tes médicaments et va te coucher vieux con !

2.Posté par ass le 23/08/2014 00:39
Bienvenue a la DICTATURE....Ou allons nous?

3.Posté par le citoyen le 23/08/2014 22:37
Je ne suis ni pour ni contre les manifestations politiques mais je suggere que l'on sacralise ou classifie certains sites comme patrimoine institutionnel que personne ne doit profanner,telles queces deux places ou generalement on celebre les grands evenements nationaux:la place de l'independance et celle de l'obelisque,surtout cette derniere dont on veut faire un mur de lamentation.On l'a bien pavee,il faut maintenant la cloturer non pas avec un mur ou des barbeles mais avec des fleurs et des objets decoratifs pour que,a part le defile et autres manifestations culturelles que canesoit plus un lieu de rassemblement politique ou de foire.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016