Darou-Salam-N’dogandou réclame des infrastructures socio-économiques de base pour son développement


Darou-Salam-N’dogandou réclame des infrastructures socio-économiques de base pour son développement
Le khalife général de Darou-Salam-N’dogandou, localité située à 3 km de Darha-Djoloff dans le département de Linguère, Chérif Cheikh Adramé Aïdara, descendant du prophète Mohamed/PSL/ n’est pas du tout content du gouvernent, même s’il préfère s’en remettre à Dieu.
En effet, à l’occasion de la célébration de la nuit du Maouloud qu’il organise tous les ans, il a tenu à faire remarquer que sa localité qui est un foyer religieux comme les autres, ne bénéficie pour autant d’aucune infrastructure socio-économique de base. 
Ce qui fera dire au chef dudit village, Chérif Cheikh Talibouya Aïdara, « qu’il est temps que le gouvernement fasse quelque chose pour cette cité religieuse et que le village a besoin entre autres d’une extension de ses réseaux d’eau et d’électricité, de la réhabilitation de la route reliant Darha-Djoloff à Darou-Salam-N’dogandou longue seulement de 3km et qui est complètement  dégradée, et enfin d’un poste de santé. »
Darou-Salam-N’dogandou est un village dont la population est composée pour l’essentiel de maures et de peulhs.
Le porte–parole du Khalife, Mr Daouda Fall, a tenu pour sa part, à dire que le village a besoin de se développer comme les autres cités religieuses du pays parce qu’étant une cité d’un descendant du prophète Mohamed /PSL/.

Correspondance régionale de M’bargou DIOP.
Jeudi 24 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Mouhamed le 25/12/2015 02:07
Macky Sall a ouvert une porte qu'il lui sera difficile de vouloir fermée!



Dans la même rubrique :