Dakaractu interdit d'effectuer un reportage sur la chaloupe de Gorée, ses images confisquées par la Police


Dakaractu interdit d'effectuer un reportage sur la chaloupe de Gorée, ses images confisquées par la Police
Décidément, il devient de plus en plus difficile d'exercer le droit fondamental lié à la collecte d'information par les journalistes. En tous cas, les équipes de Dakaractu ont été victimes ce week end d'une volonté de musellement de la part de certaines autorités. Avant de revenir sur ce que nos reporters ont enduré à Matam, nous dénonçons vigoureusement la confiscation de nos images par la Police de Gorée qui, non seulement a réquisitionné notre matériel pendant des heures, mais nous a porté un grand préjudice en nous empêchant de faire notre travail.Nous savons que la Police n'est pas responsable de ce qui est arrivé, mais plutot c'est le Port de Dakar qui est dérangé par la présence des reporters sur l'Ile.  En quoi un reportage sur les difficultés notées dans la liaison maritime Dakar-Gorée peut il déranger à tel point qu'on nous interdise systématiquement  d'interroger les citoyens sur ce qu'ils vivent avec la liaison maritime? Pourquoi devons nous écrire au Maire de Gorée pour juste faire un reportage sur l'ile? Gorée ne fait elle pas partie du Sénégal? De quoi les autorités portuaires ont elles peur? Que cache-t-on aux sénégalais?
Ces pratiques sont improductives. Personne ne peut museler la presse. A Dakaractu, nous ferons notre travail qui est d'informer les sénégalais quoi qu'il arrive! Nous le ferons à nos risques et périls, mais nous nous engageons auprès de nos lecteurs et de tous ceux qui nous font confiance, à toujours donner l'information dans le respect de l'éthique et de la déontologie.
Pour rappel, nous avions alerté sur les risques qu'encourt la chaloupe de Gorée après avoir relayé les inquiétudes du Maire Khalifa Sall lors du dernier conseil municipal tenu jeudi dernier. Ce dimanche, des citoyens embarqués dans la chaloupe ont appelé certains organes de presse pour les informer d'une panne survenue en pleine mer. Voilà les faits qui nous ont poussé à envoyer notre équipe sur place pour avoir toutes les informations, autant du côté des usagers et populations de l'Ile que des autorités portuaires. La chaloupe en question a repris ses rotations ce dimanche en début de soirée. 
Malheureusement, la lucidité a manqué au Port. Dakaractu veut juste informer, mais dans les règles de l'art, sans parti pris.Tout simplement!
Dimanche 6 Novembre 2016
Dakaractu




1.Posté par L''''EMMERDEUR MAA le 12/11/2016 22:56
Avec ce régime il ne faut surtout pas s'attendre à pouvoir relayer la bonne information. Un ministre de l'intérieur comme Abdoulaye Daouda Diallo et une assemblée nationale d'une nullité jamais égalée: voilà le Sénégal IMMERGENT de notre cher President de l'APR(Alliance Pourrie Réactionnaire ). Maquis Sall Dioguė Fi. Doyna Avec les fonds politiques non contrôlės et qui vous ont permis de vous enrichir sur le dos des sénégalais. Et si on auditait la provenance de vos huit milliards de patrimoine ? Où est la CREI ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :