Dakar exprime ‘’toute sa solidarité au peuple malien’’, après le coup d’Etat


Dakar exprime ‘’toute sa solidarité au peuple malien’’, après le coup d’Etat
 

Dakar, 23 mars (APS) – Le gouvernement sénégalais a exprimé vendredi, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Me Madické Niang, ‘’toute sa solidarité au peuple malien’’, après le coup d’Etat survenu au Mali dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les autorités sénégalaises déclarent soutenir ‘’sans réserve les positions exprimées par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO) et l’Union africaine (UA)’’ à la suite du putsch perpétré par des soldats réunis au sein du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDR).

Les membres du CNRDR reprochent essentiellement au régime renversé son ‘’incapacité’’ à faire face à la rébellion touareg qui sévit au nord du Mali.

‘’Le gouvernement du Sénégal exprime toute sa solidarité au peuple malien frère et soutient sans réserve les positions exprimées par la CEDEAO et l’Union africaine sur la situation au Mali’’, écrit Me Niang dans un communiqué reçu à l’APS vendredi.

‘’Le président de la République du Sénégal, son Excellence Me Abdoulaye Wade, suit attentivement et avec une profonde préoccupation la situation qui prévaut en ce moment au Mali, pays frère et ami’’, rapporte le communiqué.

‘’Le Sénégal exhorte l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) et la CEDEAO à entreprendre, avec diligence, toutes les démarches nécessaires pour le rétablissement, le plus rapidement possible, de l’ordre constitutionnel au Mali’’, indique-t-on de même source.

Le Mali est considéré ces dernières années comme l’un des pays les plus démocratiques d’Afrique en raison de sa stabilité politique depuis le début des années 1990, la régularité de ses élections et l’alternance au pouvoir en 1992 et 2002.

Le président renversé lors du coup d’Etat de la nuit de mercredi à jeudi, Amadou Toumani Touré, avait déclaré plusieurs fois qu’il s’apprêtait à quitter le pouvoir en avril prochain, à l’occasion d’une élection présidentielle à laquelle il n’entendait pas participer.
APS

Vendredi 23 Mars 2012




1.Posté par khady77 le 24/03/2012 01:13
NOUS DISONS HAUT ET FORT QUE NOUS SOUTENONS SANS RESERVE LA LEGALITE ET SOMMES SOLIDAIRES AU PEUPLE FRERE DU MALI ET DEMANDONS POUR LA DIGNITE DE NOTRE SOUS REGION DE LAFRIQUE QUE LES FRERES MILITAIRES RENTRENT DANS LEUR CASERNE AFIN DE SAUVEGARDER LA DEMOCRATIE DU MALI QUI ETAIT LA BEAUTE DE CE PAYS FRERE
VIVE LE PRESIDENT A.T.T VIVE LE MALI VIVE LAFRIQUE



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016