DROGUE : Sale année pour les trafiquants, les chiffres records de la police


DROGUE : Sale année pour les trafiquants, les chiffres records de la police
La police n’a pas laissé de répit aux trafiquants en 2015. En effet, selon un rapport d’activités du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique survolé par nos radars baladeurs, l’Office central de Répression du Trafic illicite de Stupéfiants (Ocrtis) a joué un rôle d’avant-garde en développant diverses techniques et stratégies pour surveiller les lieux à risque, traquer les dealers et autres trafiquants de tout acabit, afin d’atteindre les objectifs nationaux de réduction de l’offre et de la de- mande de drogue.
L’Ocrtis a réussi une meilleure occupation du terrain en renforçant sa présence à l’intérieur du pays, notamment aux frontières, à Mboro, Keur Massar, Mont Rolland où la saisie s’est soldée par l’arrestation d’un des principaux animateurs du trafic international de chanvre indien via le Corridor malien, le nommé Mamadou Sidibé, cité également plusieurs fois, lors des précédentes opérations de démantèlement de réseau de trafic de cannabis à Dakar.
Ces actions soutenues ont conduit à l’arrestation de cent soixante trois (163) personnes, et à la saisie d’une (01) tonne deux cent quarante deux virgule cinq cent soixante deux (1242,562) kilogrammes de chanvre Indien - quatre cent cinquante trois et un (453,1) grammes de résine de cannabis (Haschich) - neuf cent trente trois virgule six (933,6) grammes de Cocaïne - cent dix neuf (119) képas d’héroïne - quinze (15) comprimés Benzodia- zépines - près d’une (01) tonne de khat séché.
Ce service a, par ailleurs, poursuivi ses missions dans le cadre de la coopération internationale en participant à la formation dispensée par la Police française à plusieurs de ses éléments en Gtpi, filature, techniques d’enquêtes et de surveillance.
En plus, les agents ont bénéficié de stages et de séminaires de formation à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, dans le domaine des drogues et de leurs circuits d’écoulement, ce qui a permis à l’Office d’être mieux outillé pour une meilleure efficacité dans la croisade de lutte contre les réseaux de trafic de drogue.
La Direction de la Police Judiciaire (Dpj) s’est également impliquée dans la lutte avec la Dpj et la Division des investigations criminelles (Dic). Elle a ainsi investi tous les milieux criminogènes pour réussir à interpeller et conduire au parquet, pour détention, trafic et usage de drogues onze (11) personnes dont dix (10) pour chanvre indien et une (01) pour héroïne, avec une saisie de trois kilogrammes deux cent vingt cinq grammes, deux cent soixante treize (273) cornets, deux (02) joints et douze (12) képas.
Par ailleurs, les services de la Direction de la Sécurité publique ont, eux aussi, mené un combat sans relâche contre le trafic, la détention et l’usage de stupéfiants.
En 2015, ils ont procédé à l’interpellation de huit cent quarante huit (848) individus et opéré la saisie de : une (01) tonne cinquante sept kilogrammes virgule quatre cent soixante et onze grammes (1057,471 kg), dix mille quatre cent un (10 401) cornets, huit cent quarante cinq (845) joints, vingt (20) paquets, dix (10) plantes, douze (12) tubes, un (01) mégot de chanvre indien, soixante dix (70) képas et deux virgule cinquante (2,50) grammes d’héroïne, quatorze virgule cinq (14,5) grammes et deux (02) pierres de cocaïne, deux (02) boulettes de haschich et soixante cinq (65) comprimés de Barbituriques.
Mercredi 20 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :