DRAME AU LARGE DES CÔTES SÉNÉGALAISES : La Marine repêche 16 cadavres de pêcheurs

Selon nos informations, la Marine sénégalaise a repêché les corps de 16 pêcheurs après le chavirement de leurs pirogues au Sud des côtes casamançaises. Les recherches se poursuivent avec l’appui de la France, mais le bilan pourrait s’alourdir.


DRAME AU LARGE DES CÔTES SÉNÉGALAISES : La Marine repêche 16 cadavres de pêcheurs
Libération est en mesure de révéler que plusieurs pirogues ont chaviré après un cyclone qui a frappé les côtes sénégalaises. Selon nos informations, la Marine sénégalaise a déjà repêché 16 cadavres de pêcheurs au niveau de la côte Sud de la Casamance.
À en croire des sources militaires, une dizaine de pirogues au moins, a été frappée par le cyclone et il est fort probable que le bilan ne s’alourdisse. « 18 autres pirogues sont portées disparues », renseignent nos sources qui précisent que les recherches se poursuivent avec l’appui d’un avion de surveillance de la marine française.
S’agit-il des corps des pêcheurs de Guet-Ndar (Saint-Louis) portés disparus ? Difficile de le dire pour le moment.
En effet, le site d’informations en ligne Ndarinfo informait que « le drame s’est produit hier vers 7 heures du matin, sur la brèche, en face du village de pilote, localité située dans la circonscription de la Commune de Gandiol ».
Plusieurs sources concordantes jointes par Ndarinfo parlent de plus d’une vingtaine de pirogues qui se sont enlisées, perturbées par le brouillard et la houle dangereuses annoncés par les services de la météo.
Six morts ont été enregistrés dans une embarcation dont le propriétaire est encore inconnu, deux dans la pirogue de Ngagne Sarr, deux dans celles de Mbaye Ibra Dièye et Keur Seydou Kounta. « Sept corps sans vie ont été retrouvés alors que les recherches se poursuivent pour trouver d’autres naufragés ou des rescapés. Depuis quelques jours, la mer administre de terribles assauts
sur la Langue de Barbarie. Plu- sieurs concessions ont été fracas- sées, les riverains sont contraints de se déplacer. Ndar est en alerte », écrivent nos confrères.
Jeudi 6 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :