DIAMA SOW RÈGLE DES COMPTES : " Le Pds à Touba est entre les mains de ceux qui organisaient des récitals de Coran contre Wade... Ahmed Fall Braya et Omar Sarr menacés '



De la liste parallèle de Serigne Fallou Mbacké au comportement hybride de certains leaders du parti annoncés sur les tablettes de l'Apr, il y a cette dissidence amorcée par Diama Sow, du Bureau Exécutif National qui risque de faire mal au Pds à Touba. En effet, à moins de trois mois des élections législatives, la formation politique de Wade amorce désormais une crise interne caractérisée par un déficit de leadership accepté par tous. La responsable politique de Touba a tenu à dénoncer '' l'accaparement du Pds par les anciens ennemis de Wade. '' Dans une déclaration faite à la presse, des révélations ont été faites.

CEUX QUI COMBATTAIENT WADE

Sa colère est immense, au vu de ce qu'elle dit. '' Notre parti est entretenu par les ennemis d'alors. Aujourd'hui, Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolly se réclame coordinateur du parti. Pourtant, l'histoire est encore bavarde. C'est lui Cheikh Mbacké et ses connivents qui organisaient des récitals de Coran pour le départ  de Wade du pouvoir. Il travaillait aussi dans la confection d'un livre de plus de 800 pages pour, disait-il, dénigrer celui-ci. Il ne ratait aucune occasion pour traiter Abdoulaye Wade de tous les noms d'oiseaux. Il a arboré et fait arborer des brassards rouges quand le Président venait rendre visite à Serigne Saliou Mbacké. Son seul combat était de nuire à notre leader. Wade doit se rappeler cela.  Maintenant, nous sommes scandalisés de l'imaginer aux commandes. C'est pourquoi, d'emblée, nous contestons son leadership et dénonçons les tentatives maladroites perpétrées par des responsables au niveau national pour nous l'imposer. '' Diama Sow de poursuivre : '' notre parti ne saurait être dirigé par un marabout qui n'a pas de temps pour le Pds car occupé par son véhicule de transport Allô Dakar. Nous mettons en garde le parti et son leader. ''

BRAYA ET OMAR SARR NON GRATA

Non contente de s'en prendre à Cheikh Bara Mbacké Bara Dolly, Diama Sow a aussi brocardé Omar Sarr et Ahmed Fall Braya. Ce dernier, mandaté pour jouer les bons offices entre forces libérales en présence, a été sommé de jouer franc-jeu ou '' de ne plus mettre les pieds à Touba. '' Pour la libérale, il y a anguille sous roche. '' Il est déjà venu une fois ici. Nous avons compris qu'il va déconstruire plus qu'il ne va reconstruire. S'il ne parle pas avec tout le monde, c'est qu'il a des objectifs préétablis. Nous ne le laisserons pas dérouler son programme. ''

Pour ce qui concerne Omar Sarr, Diama Sow conteste son leadership à cause '' de rôle de déstabilisateur et de diviseur. Il est non grata à Touba. ''
Mercredi 17 Mai 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :