DG Adjoint de la SDE, Babacar Diouf : « on va commencer à noter les premières améliorations en fin de soirée de dimanche »

Bientôt la fin du calvaire des populations en quête permanente d’eau depuis jeudi dernier. Le Directeur Général adjoint de la Société des Eaux (SDE) qui évoque les raisons de cette pénurie d’eau, n'a pas manqué d’annoncer le retour du liquide précieux pour ce dimanche même.


DG Adjoint de la SDE, Babacar Diouf : « on va commencer à noter les premières améliorations en fin de soirée de dimanche »
« C’est un incident technique en réalité. Il s’agit d’une défectuosité au niveau de la conduite de l’usine Keur Massar.  Ce sont de grosses conduites de 1200 et de 800 qui connaissent une usure normale car elles sont soumises à des pressions assez importantes à la sortie de l’usine. Ce sont de grosses conduites enfouies qui sont à l’origine un petit peu de ces perturbations observées depuis jeudi matin. Il fallait d’abord excaver les conduites pour constater les dégâts, ce qui a été fait jeudi soir. C’est une déformation et c’est une procédure qui n’était pas facile, il fallait carrément ôter une certaine partie et mettre du neuf parce qu’il n’était pas possible de souder compte tenu de la déformation au niveau de la conduite » a dit Babacar Diouf, qui ne manque pas de préciser :

« Présentement, on est sur les soudures sur les phases finales, mais quand même, on doit agir avec beaucoup de minutie du fait de la complexité de la tâche. D'après nos estimations, je pense que demain après-midi l’usine va redémarrer et l’eau commencera à arriver parce qu’on est quand même à 250 Km de Dakar et on va commencer à noter les premières améliorations en fin de soirée de dimanche » sur les ondes de la Rfm...


Pressafrik
Dakaractu2




Dimanche 15 Septembre 2013
Notez


1.Posté par Atypico le 15/09/2013 14:56
On nous a dit dans la nuit de vendredi à samedi, puis dimanche matin et maintenant on nous dit dimanche dans la soirée. ! Ok mais le dimanche de quelle semaine ?

2.Posté par N''''importe quoi le 15/09/2013 17:56
Suis a foire, 5 jours ans eaux! C'est scandaleux! Qu'allez vous-faire pour reparer ce préjudice ?
On a signé un contrat avec SDE et vous etes incapable de respecter...heurseusement pour SDE qu'on est dans un pays pauvre sinon vous allez dedommager les consommateurs.

Vous deviez anticioer ces genres de situation et etre reactif ...ou au moins trouver une solutin alternative par exemple creer des reservoirs d'eau a Diamniadio ou ailleurs afin de pouvoir redistribuer cette eau en cas de probleme technique..

Band d'incapable..
wa salam

3.Posté par abdoulaye le 15/09/2013 18:44
Pauvre Sénégal chaque fois la traite négrière nous fait devant comment on peux prendre 3 jours entiers sans eau très sincèrement la SDE na aucun penser a travers ses pauvre clients voir l'expression du DG ( Ce sont de grosses conduites enfouies qui sont à l’origine un petit peu de ces perturbations observées depuis jeudi matin). Voir l'importance de l'EAU a la vie humain mais a qui la faute nous sénégalaise qui prend une société très complexe comme la SDE de la confier a un Étrangers voila la traite négrière qui n'est pas encore abolie au Sénégal particulièrement en Afrique pauvre Afrique toujours a l’hypothèque de son fils .

Le monopole apparaisse comme abusifs et nuisibles aux consommateurs et au dynamisme économique d'un pays et ce peuple sénégalaise laisser par ces sois disant défenseurs des consommateurs qui sont la que pour leurs GAIN.

Les économistes de la tradition autrichienne soutiennent que tous les monopoles autres que les monopoles naturels sont nuisibles et doivent être combattus, y compris les monopoles d’État. Les interventions des pouvoirs publics censés protéger la concurrence sont en réalité des entraves à la concurrence et nuisent donc aux consommateurs.


La théorie économique considère que les situations de monopole sont nuisibles aux consommateurs, car dans une telle situation, l’offreur est capable d'imposer seul le prix de vente du produit concerné sans être attentif à sa qualité. Il se retrouve alors dans une situation dite de price-maker (faiseur de prix), tandis qu’une entreprise faisant face à la concurrence subit une situation de price-taker (preneur de prix) et est poussée à innover pour défendre sa position. La plupart des économistes en déduisent que les pouvoirs publics doivent combattre les situations de monopole et réguler les monopoles naturels.

Thiiiey Senegaaaal ma djaaakhlé

4.Posté par papis le 15/09/2013 22:45
noo franchement j y compren plus rien .....nous aux hlm gr c'est depuis dimanche paase on n'a pas d'eau et on n a pas entendu mes dirigen de la sde l'évoquer c'est scandaleux mm pour dire la verite c'est un enorma bleme et ces imbesil ne cesse de mentir vendredi nnoooo samdi nnooo dimanche nooo le soir nooo demain ....bilahii ca on s'est plus a quoi ns en tenir et sur qui comter c triste ....l'eau besoin primaire regler ca d'abord avan de ns parler de yonou yokouter de merde !!

5.Posté par verite le 16/09/2013 00:13
ceux sont des nullards, des fainéants et des criminels. les populations doivent se regrouper et demander des dommages et intérets. où sont les associations de consommateurs? que font elles? il est vrai que la sde n'est pas la sonatel. pourquoi le sénégalais ne respecte pas son compatriote. pourtant nous sommes condamnés à vivre ensemble dans la mouise

6.Posté par katy le 16/09/2013 11:03
Vous voulez nous tuer, ou nous achever? on ne tolère jamé un manque d'eau



Dans la même rubrique :