DÉMARRAGE DES AUDITIONS DANS L’AFFAIRE DU SACCAGE AU PS : Bamba Fall boucle les face-à-face avec le juge d’instruction le 8 février


DÉMARRAGE DES AUDITIONS DANS L’AFFAIRE DU SACCAGE AU PS : Bamba Fall boucle les face-à-face avec le juge d’instruction le 8 février
Le Doyen des juges Samba Sall a entamé hier les auditions dans l’instruction du dossier du saccage de la Maison du Parti socialiste. Les inculpés Amath Diouf, Abdourahmane Mbaye et Abdoulaye Wone ont ouvert le bal. Le trio a été entendu hier, pendant plus de trois tours d’horloge par le magistrat instructeur en début d’après-midi. Nos sources renseignent que les inculpés ont réitéré leurs dénégations faites à l’enquête préliminaire. En d’autres termes, ils ont clamé leur innocence.

Les auditions se poursuivent aujourd’hui et même jusqu’à vendredi prochain. Elles seront bouclées la semaine prochaine par Bira Kane Ndiaye, chef de cabinet du maire Khalifa Sall et Bamba Fall, maire de la Médina. Le premier sera entendu le 7 février et le second le lendemain 8 février. Et c’est à la fin de toutes les auditions que des demandes de liberté provisoire seront déposées. Ces militants socialistes sont en prison depuis le 9 janvier dernier à l’exception d’Amath Diouf placé sous mandat de dépôt le 6 du même mois.

Bamba Fall et ses camarades de parti sont écroués pour tentative d’assassinat, de violences et voies de faits, de coups et blessures volontaires, de destruction de biens appartenant à autrui et de menace de mort. Le référendum du 20 mars 2016 est à l’origine des démêlés judiciaires de ces proches du maire de Dakar Khalifa Sall. A la veille de cette consultation électorale, le 5 mars précisément, le PS avait convoqué son bureau politique pour entériner sa décision de voter pour le ‘’OUI’’. La rencontre s’est terminée par des actes de vandalisme car des partisans du NON s’en étaient pris à leurs camarades. A la suite de ces incidents, la direction du PS a porté plainte.


Enquête 
Mercredi 1 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :