DÉCOUVERTE DU GAZ ET DU PÉTROLE : Thierno Alassane Sall annonce l’ouverture d’un institut pétrolier à Sébikotane

Le ministre de l’Energie et des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall, a animé une conférence ce week-end à l’auditorium de l’Ecole polytechnique de Thiès. L’objectif est de susciter des vo- cations chez les jeunes étudiants surtout ceux de SUP DE CO qui sont les initiateurs de cette rencontre.


Le ministre de l’Energie et des Energies renouvelables a délivré à Thiès un cours magistral sur « Les contrats pétroliers et gaziers et les principes de mise en œuvre ». Pour Thierno Alassane Sall qui révèle d’emblée l’ouverture imminente d’un institut pétrolier à Sébikotane, les contrats pétroliers ont intéressé beaucoup de personnes et sur ce, beaucoup d’interprétations ont été faites. Et en tant que ministre de tutelle, son rôle, c’est de porter la bonne parole et de donner des informations crédibles et sûres, surtout aux jeunes étudiants qui seront les leaders de demain.
Au cours de cette conférence qui a enregistré la participation des étudiants de l’université de Thiès, de l’UVS et tant d’autres venus des autres instituts, M. Sall a fait un exposé sur les types de contrats existants, les partages des revenus, les coûts de recherches, les coûts d’investissements et les possibilités de notre pays d’optimiser ses parts.
Il a justement tenu à apporter quelques précisions sur la part du Sénégal dans les contrats qu’il a signés avec les investisseurs. « Les 10% que certains sous estiment, appartiennent uniquement à la société Petrosen. Il y a d’autres cas de figure sur lesquels la société sénégalaise pourrait avoir plus de 10 ou même 20%, mais il faudra que la boite en question partage avec les investisseurs la totalité des dépenses liées à la recherche et à l’exploitation ».
Un risque que le pays n’a pas voulu prendre. Mieux, ajoute-t-il, le Sénégal a la possibilité de voir ses parts augmenter jusqu’à 70%.
Mardi 21 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :