DÉCLARATION : Le cadre de concertation analyse la situation du pays et révèle les décisions de l'opposition


Regroupant les partis AJ/PADS de Mamadou Diop Decroix, Rewmi, PDS, Bokk Gis Gis, UCS et FSD/BJ, le cadre de concertation est mis sur pied par l'opposition sénégalaise. Dans une déclaration rendue public, le cadre de concertation analyse le pays d'une part comme suit : 
_ Le Sénégal souffre d'une absence de dialogue politique qui compromet gravement les fondements de sa démocratie.
_ L'Assemblée nationale est un lieu de dialogue et de débat contradictoire qui s'impose aux acteurs politiques
_ Le régime de l'APR et sa coalition cherchent à neutraliser l'institution parlementaire et à l'exposer aux humeurs d'un exécutif envahissant et tâtonnant.
_ Une proposition de la loi scélérate et liberticide a été votée dans le but de museler l'opposition et de militer pour une assemblée nationale monocolore.
Et d'autre part : 
_ L'option d'un processus démocratique est le seul choix d'une opposition responsable qui veut abréger les souffrances des populations confrontées à l'insouciance et à l'amateurisme du régime APR et ses alliés.
_ A travers des démarches obscures et initiatives malheureuses, le régime en place cherche à manipuler le processus électoral pour l'installer un vaste réseau de fraude.
_ Le bon déroulement de ce processus est un gage de stabilité et de démocratie dans notre pays.
Après cette analyse, le cadre de concertation de l'opposition décide :
_ La mise sur pied d'un Front pour la Régularité et la Transparence du Processus Electoral (FRTPE)
_ La mise sur pied d'un grand groupe parlementaire de l'opposition au sein de l'assemblée nationale.
 
Dimanche 11 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par PERCE le 11/10/2015 22:40
Oumar SARR tu es devenu petit comment tu peux partager la meme Table que le responsable des jeunes de REWMI thierno BOCOUM Ndeysane khamato lo wara deff



Dans la même rubrique :