DÈCHE CHEZ LES RESPONSABLES DE L’APR : Quand la précampagne du Oui traîne, faute d'argent !


Ils sont nombreux ces responsables politiques de l’Alliance Pour la République qui n’ont aucun argument financier pour entretenir leurs bases politiques et participer activement à la précampagne en perspective du prochain référendum. « C’est comme si c’était nous l’opposition », confie ce grand responsable de la formation politique du Président Macky Sall. 

En réalité, ils ont beau avoir des postes de responsabilité, (ministres, députés, conseillers économiques, sociaux et environnementaux, directeurs généraux, chargés de mission …) tous éprouvent d’énormes difficultés pour dérouler leur feuille de route au moment où la campagne du Non se passe à merveille partout. 

A Dakar, Thiès, Kaolack, Touba… l’opposition a fini de mettre en place un dispositif performant pour remporter la bataille au soir du 20 mars. En fait, au niveau de l’Apr, il est connu de tous «  les moyens n’arrivent jamais ». Cette grogne qui se fait en sourdine s’est pourtant généralisée d’une contrée à l’autre. C’est peut-être aujourd’hui le début de la fin de leur misère avec la rencontre que le Chef de l’Etat tient aujourd’hui avec plus de 160 chefs de parti et de mouvement à Dakar.
Jeudi 3 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016