DÉBAT ÉCONOMIQUE : Mamadou Lamine Diallo s'attaque à la «question permanente sur le pétrole et le gaz»


Pas de répit pour le mouvement Tekki qui en est sa «Question 7» concernant le débat économique et intitulé cette fois-ci : «Question permanente sur le pétrole et le gaz».
«Le PCA de la SAR nous apprend que Timis Corporation est un groupe mondial et que Petro-tim Limited une filiale. Très bien. Alors dites nous si c’est une filiale à 100% et la composition de l’actionnariat de Petro tim limited et de Timis Corporation qui détient 30% de nos réserves de gaz. Par ailleurs Kosmos a un site officiel, M. Andrew Inglis est le Président du Conseil des Directeurs. Quid de Timis Corporation? Quid de Petro tim Limited ? Le Peuple doit savoir», alertent Mamadou Lamine Diallo et ses camarades.
Contexte de la Tabaski oblige, ils ont aussi abordé l’autosuffisance en moutons. «Malgré les efforts incontestables de la Ministre de l’élevage pour approvisionner le marché local en moutons pour la Tabaski, elle se heurte à trois défis indépendants de sa volonté :
1. Le programme d’autosuffisance en moutons relève au mieux du moyen-long terme (plus de 5 ans) car il vise à augmenter à la fois le nombre et le gabarit des moutons (croisement, santé animale et alimentation améliorées). Nécessairement les prix vont augmenter à court terme, plus de travail, plus de coût unitaire !
2. Un calcul simple permet de se rendre compte que le prix d’achat moyen du consommateur dakarois tourne autour de 60 000 FCFA pour un mouton au maximum. Or la concurrence ‘’moutonnière’’ des bénéficiaires locaux du peu de croissance du Président Macky Sall pour satisfaire leurs clients, - les fameuses 69 familles et leurs affidés - pousse les prix à la hausse par un effet spéculatif bien visible sur les points de vente.»

Et de poursuivre :  «3. Si des moutons quittent la Casamance pour la Gambie et la Guinée Bissau, c’est grave si cela devrait perdurer car, cela voudrait dire que les revenus ont tendance à augmenter plus vite dans ces pays».
Le mouvement Tekki note que les tensions sur les prix et les quantités devraient se poursuivre. «Je vois mal comment le Président Macky Sall peut augmenter la productivité du secteur informel (ici le pastoralisme) sans la formalisation. Les éleveurs ont-ils un problème à vendre les moutons au kilo ? J’ose espérer que cette fois-ci que le Président Sall engagera le débat économique pour me contredire, sur un thème qui touche toute la nation», soutient le député Mamadou Lamine Diallo.
Mercredi 14 Septembre 2016
Dakaractu




1.Posté par la reine le 14/09/2016 12:26
Pour la fête de la Tabaski la reine massage vous invite a un rituel de soin unique apaisant et énergisant, inspiré des traditions d’art du toucher. Avec des filles belles, sexy dans un endroit calme et discret Profitez pleinement de cette gestuelle de massage élaborée des zones réflexes. Un véritable soin impérial! Bonne fête de Tabaski
Contact
772948943
772948964

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :