DAROU TANZIL 2016 - L'un des plus grands intellectuels mourides célébré


DAROU TANZIL 2016 - L'un des plus grands intellectuels mourides célébré
Darou Tanzil commémore la venue au monde de Serigne Moustapha Abdou Aziz Bara Mbacké, ce samedi. La cité religieuse est d'attaque pour célébrer l'un des premiers intellectuels religieux de la famille de Cheikh Ahmadou Bamba. A moins de 72 heures de l'événement, talibés et sympathisants affluent déjà vers ce quartier que certains continuent d'appeler les Almadies de Touba.
Serigne Moustapha Abdou Aziz Bara Mbacké était à sa disparition en 1998, le khalife de Serigne Abdou Aziz Bara Mbacké. Sa mère s’appelait Sokhna Astou Bint Serigne Bassirou Khadimou Rassoul. Ce  « bété-bété » , connu pour s'être toujours, de son vivant,  fortement impliqué dans tout ce qui contribuait peu ou prou au rayonnement du mouridisme, fascinait son monde grâce à ses qualités intellectuelles. Il fit des études poussées dans plusieurs pays du monde dont le Maroc , la Mauritanie... Il fut fréquemment consulté par les Khalifes de Touba,  principalement Serigne Abdou Ahad et Serigne Saliou. C'est d'ailleurs ce dernier qui lui avait attribué ce quartier de Darou Tanzil.
A sa disparition, son khalifat sera assuré par Serigne Abdou Aziz Mbacké. A l'image de son père, Serigne Abdou Aziz est aussi un  brillant économiste diplômé de l’université « Lumière Lyon 2 ». Sous son magistère le quartier de Darou Tanzil va connaître une croissance exponentielle avec l’érection d’une splendide mosquée, d’une case de santé, de l’extension du réseau électrique et de l’adduction d’eau, de la constitution de GIE, de la création d’écoles coraniques etc… Il s'est aussi distingué dans les exploitations agricoles héritées de son père et sous sa férule, les daaras de Mbame Djigane, Touba Niani, Ross-Béthio et Dioumada ont été réorganisés. Il sera le premier chef religieux à ouvrir un organe de presse...
Jeudi 26 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :