DAME DIOP (Dg du FFFPT) : « Avec les Sénégalais en âge de travailler, il se pose un réel problème de qualification »


Dame Diop, directeur du Fonds de Financement à la Formation Professionnelle et Technique, est d’avis que le défi de l’emploi passe d’abord par celui de la formation professionnelle. Un défi à relever, absolument, a-t-il dit, pour résorber le fort taux de chômage.  L’Etat qui a décidé de renforcer le budget du FFFPT, va dans le sens de soutenir davantage les centres de formation professionnelle, s’est réjoui le directeur du fonds. Cinq milliards de francs sont annoncés par l’Etat. A Diourbel pour présenter le fonds de financement de la formation professionnelle, Dame Diop a laissé entendre qu’il s’agira de donner une réponse par rapport au capital humain dans l’axe 2 du Pse et décliner les voies  à emprunter pour accéder à ce compte financement. 

Toutefois, l’hôte du gouverneur de Diourbel, a reconnu que le principal problème qui se pose est celui de la qualification. « La population Sénégalaise en âge de travailler n’a pas de qualification. Les statistiques disent que moins de 6% des Sénégalais en âge de travailler ont une qualification professionnelle.  Notre rôle sera de donner du métier aux demandeurs d’emploi en passant par la formation. » 
Pour la capitale du Baol, le secteur artisanal sera considéré prioritaire au vu de l’important capital humain dont regorge ce secteur. Une séance de travail a été déroulé dans la salle de conférence de la gouvernance de Diourbel.
Mercredi 1 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :