Cristiano Ronaldo : trop fier de sa "maman courage", il lui adresse une touchante déclaration d'amour !


Cristiano Ronaldo : trop fier de sa "maman courage", il lui adresse une touchante déclaration d'amour !
Émotion et business vont souvent de pair avec Cristiano Ronaldo.... Nouvelle preuve !
Hier soir (mardi 8 décembre), le célèbre joueur portugais de 29 ans s'est emparé de sa page Instagram pour poster un tendre message destiné à sa maman Dolores Aveiro. "Ma mère est, sans aucun doute, une maman courage. Je me sens très reconnaissant et très fier d'être son fils et de l'avoir dans ma vie" a-t-il posté. Mais ce n'est pas tout...
Cristiano Ronaldo, encore en lice pour décrocher le tant convoité Ballon d'Or  , qu'il avait remporté l'année dernière sous les yeux ébahis de sa girlfriend Irina Shayk, a également partagé une photo de famille avec ses millions de fans. La star du Real Madrid pose avec sa maman dans un canapé, lui la tête coiffée d'une casquette et elle avec sa main sur son épaule. Ensemble, ils tiennent le livre Mère courage, la vie, la force et la foi d'une combattante sorti l'été dernier. Un moyen d'en refaire la promotion et de relancer les ventes si elles se sont essoufflées...
C'est dans cette autobiographie que Dolores Aveiro, la maman de Cristiano, avait révélé qu'elle avait tout fait pour ne pas donner naissance à son quatrième enfant, Cristiano justement  .
Emprunte à de lourdes difficultés financières, Dolores confie dans ce livre qu’elle "n’avait pas de conditions pour l’accueillir." Et de poursuivre : "Je suis allée voir le médecin pour qu’il me l’enlève mais le médecin n’a pas voulu, il considérait que j’étais trop jeune. Ensuite j’en ai parlé avec une voisine, qui m’a dit de boire une bière noire chaude et pour que je cours beaucoup. J’ai beaucoup couru, j’ai parcouru beaucoup de kilomètres mais il est resté. Il est venu au monde, il était grand, et quand il est né quand j’ai vu ces pieds, je me suis dis ‘il n’a pas les pieds d’un footballeur’. Quand il avait six ans et qu’on l’a invité à jouer au club, je trouvais qu’il avait du talent, car je m’y connais un peu en football. Son talent, la manière dont il emmenait le ballon et les trucs qu’il arrivait à faire, je me suis dis ‘c’est celui-là qui va devenir footballeur ?’. Dans tous les cas, je ne conseille personne de se faire avorter. Je me suis dis que j’allais lutter pour ce bébé et que je n’allais pas baisser les bras. Un enfant c’est une partout de nous, et puis qui sait, c’est peut-être le bonheur de la maison. Le médecin m’avait dit que ce bébé serait la joie de la maison."
 
Mardi 9 Décembre 2014




Dans la même rubrique :