Crise dans l’enseignement et position du PS : Tanor Dieng recadre le débat


La sortie du PS sur la situation de l’école fait grincer des dents du côté des syndicats d’enseignants. En effet, au sortir de leur secrétariat exécutif, Me Moussa Bocar Thiam avait noté que le Gouvernement devait sortir le bâton pour faire face à la fronde des enseignants.
Mais Ousmane Tanor Dieng, le  secrétaire général du parti lors du séminaire de partage du plan de formation de l'école du parti, a sorti un discours plus diplomatique. Il a prôné le dialogue.
«  En raison de la place éminente que notre parti a toujours accordée au dialogue social et à l’école sénégalaise notamment ; et parce que membre de la Coalition Benno Bokk Yakaar, nous souhaitons que l’action gouvernementale réponde aux attentes des citoyens et à l’intérêt supérieur du peuple sénégalais, le  Parti socialiste appelle les différents acteurs de cette crise à un sursaut collectif pour le bien de l’école sénégalaise et de la nation », dira-t-il.
 
« Le Parti socialiste salue les efforts du gouvernement dans le secteur de l’éducation, mais aussi en matière de satisfaction des plateformes revendicatives des syndicats d’enseignants et l’invite à accorder au dialogue, à la négociation et à un environnement scolaire apaisé, la même importance dont il a fait preuve jusqu’ici », poursuivra Mr Dieng.
Il a par ailleurs adressé des encouragements à Serigne Mbaye THIAM et les autres ministres du secteur à persévérer dans le travail et le sens de l’écoute.
 
« Le Parti socialiste exhorte les partenaires engagés dans la médiation, à poursuivre leurs efforts afin d’aboutir à une solution de sortie de crise conforme à l’esprit de ce que le Président SENGHOR aimait appeler «accord conciliant», finira par dire sur le sujet, Ousmane Tanor Dieng.
 
La session du jour constitue, fera-t-il savoir, « un maillon essentiel avant la tenue des conférences et ateliers consacrés à la Formation des Formateurs et la programmation de séminaires spécialisés ».
 
Les nouvelles données de notre époque révèlent de nouveaux savoirs, fera savoir Tanor Dieng, qui ajoutera « qu'il s'agit de capitaliser ce qu'il y a de mieux dans ces expériences anciennes et nouvelles  pour un seul objectif : faire du  militant d'abord un citoyen sénégalais accompli,  une personne avertie, responsable et compétente... » 
 

 
Samedi 16 Avril 2016
Dakar actu





Dans la même rubrique :