Crise dans l’éducation : Rewmi France accuse l’Etat


REWMI France a fait cas des questions de l’éducation nationale. Et dénonce le fait que le gouvernement ait lancé à tout va le slogan « ubi taay, diangue taay » « tout en sachant que les conditions étaient loin d’être réunies du fait de la non disponibilité des salles de classes. Ceci à cause des inondations ».
Le manque d’entente avec les syndicats, indique leur communiqué, montre que le gouvernement ne traite pas la question sur le fond, car les mêmes problèmes arrivent tous les ans et Macky ne fait que proposer des solutions d’urgence.
Abordant la vie du parti au niveau  de la fédération de France, le Rewmi de l’hexagone s’est réjoui de l’adhésion de nouveaux militants.  « Un vaste mouvement regroupant des ressortissants de Ziguinchor à Kolda  en passant par Marsassoum, Sédhiou et Bignona, dans un véritable melting-pot a manifesté son soutien total à notre parti. »  
Rewmi en France procédait, pour rappel, à l’installation du bureau de la section de REWMI 93 Seine-Saint Denis, Région Île de France  le 10-Octobre-2015,  sous la présidence du coordinateur de la fédération de France M. Khalifa GASSAMA. Une occasion pour Rewmi France de présenter ses sincères condoléances aux Sénégalais et à la communauté musulmane suite au drame survenu dans les lieux Saints de l’islam.
Vendredi 16 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :