Crise casamançaise: Comment les neuf (9) militaires, dont un officier, ont été tués hier ?


Crise casamançaise: Comment les neuf (9) militaires, dont un officier, ont été tués hier ?
DAKARACTU.COM - Neufs militaires dont un capitaine de l’armée ont été tués ce mardi par des rebelles supposés appartenir au MFDC. A ceux-là  s’ajoutent neuf autres blessés après une attaque rebelle du cantonnement militaire de Diégoune, dans le département de Bignona. Mais aussi deux jeunes lycéens morts au cours de l'assaut, victimes du dérapage d’un véhicule de l’armée attaqué par les assaillants. Des bandes armées ont d’abord pris pour cible ce camp de Diégoune, tuant sur place un militaire, avant de tendre ensuite des embuscades, bloquant l’accès des renforts militaires vers ce camp dont une partie serait incendiée par les assaillants, nous apprend-on. D’ailleurs, c’est un des véhicules militaires qui acheminait des renforts qui a été attaqué par ces éléments armés .Sept militaires périront sur place, en plus de deux jeunes élèves. Un autre militaire est retrouvé mort dans la forêt de Diegoune, portant ainsi le bilan à neuf morts et des blessés du côté de l’armée et deux civils tués. Du côté des rebelles, on décompte 5 morts, selon la DIRPA.
Mercredi 21 Décembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016