Crise à Mbolom Wade / Suite et pas fin : Abdoulaye Guissé occupe le fauteuil de Farba


Notre série d’articles sur la crise qui secoue présentement Mbolom Wade se poursuit. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, sanctionnant leur réunion tenue mardi à Pikine, les frondeurs déchargent Farba Senghor de ses fonctions de mandataire de ladite coalition. Abdoulaye Mamadou Guissé, qui ne nie pas avoir reçu cinq millions de F Cfa des mains de Pape Samba Mboup, prend sa place.
Ainsi, « les partis politiques , MCSS FULLA  AK FAYDA et Convergence Africaine pour la Reforme ( CAR), cofondateurs de la coalition MBOLLO WADE, dirigés  respectivement par leurs secrétaires généraux Abdoulaye Mamadou Guissé et Choïnbou Mbacké, selon les termes du communiqué, pour justifier leur décision, reprochent à Farba Senghor « une gestion opaque, nébuleuse et non collégiale, un manque de considération et de respect envers les secrétaires généraux, cofondateurs de la coalition MBOLLO WADE, son incapacité notoire à manager la coalition ».
Sur un autre registre, Guissé et Cie, qui ont décidé de surseoir à leur conférence de presse prévue ce mercredi 20 juillet, ont, relativement à la situation politique nationale, condamné les scènes de violence ayant marqué la présente campagne pour les législatives et « invité les acteurs politiques à la raison et à la lucidité ».
NDLR : Vous refusez d’assumer la paternité du démenti qui nous est parvenu hier mardi, qui pourtant porte votre signature, postérieurement à la publication d’un article sur la crise qui affecte votre coalition. Dont acte ! Cela ne remet pas en doute la crédibilité des informations que nous avons déjà publiées sur la question, en attendant d’autres selon les variations de l’actualité.
Toutefois, il est irrespectueux d’alléguer que nous puissions faire l'objet de manipulation. Les lecteurs sauront faire la part des choses et reconnaîtront que nous avons, conformément à notre ligne éditoriale, agi avec objectivité. Nous publions, ci-dessous, in extenso, le démenti mentionné plus haut.

Dakaractu a publié un démenti qui n'émane pas de moi.
Je demande à ce site de renommée de bien vouloir retirer ce communiqué commandité pour faire barrage à notre dynamique d'aller jusqu'au bout.
Le Président ABDOULAYE MAMADOU GUISSÉ
Nouveau mandataire de la coalition MBOLLO WADE.

Voici notre communiqué officiel
Les partis politiques, MCSS FULLA AK FAYDA et Convergence Africaine pour la Reforme ( CAR), cofondateurs de la coalition MBOLLO WADE, dirigés respectivement par leurs secrétaires généraux Abdoulaye Mamadou GUISSE et chouinbou Mbacke  se sont réunis , le mardi 17/07/2017 à Pikine , autour des points suivants : la situation interne de la coalition MBOLLO W. A.D.E ,  la situation politique nationale et internationale.

Après avoir évalué le premier point de l ordre du jour, la coalition MBOLLO WADE a pris la decision de surseoir sa conférence de presse prévue le mercredi 20 juillet. Elle a ,aussi, maintenu sa volonté d être constante et cohérente de sa logique. Ainsi la coalition MBOLLO WADE a décidé, de manière ferme et irrévocable,  de changer son mandataire , Monsieur le ministre FARBA SENGHOR pour des raisons suivantes:
1) Gestion opaque, nébuleuse et non collégiale.
2) Manque de considérations et de respects envers les secrétaires généraux, cofondateurs de la coalition MBOLLO WADE
3) Incapacité notoire à manager la coalition MBOLLO WADE.
Par conséquent, la coalition MBOLLO WADE, après avoir changé  FARBA SENGHOR,  tient à informer les autorités compétentes , l'opinion nationale et internationale que c'est le Pr MAMADOU ABDOULAYE GUISSE du MCSS FULLA AK FAYDA le mandataire de la coalition .

Concernant le second point de l ordre du jour lié  à  la situation politique nationale , laquelle situation marquée par la violence verbale et physique. La coalition MBOLLO WADE invite les acteurs politiques à  la raison et à la lucidité  car la politique  n est pas un arène où  tous les coups sont permis.
Enfin la coalition MBOLLO WADE déplore  et s'insurgit contre la sortie malheureuse et maladroite du nouveau président français, EMMANUEL MACCRON , envers les valeureuses et respectueuses femmes africaines et l 'invite solennellement à présenter des excuses auprès de ces dernières.
La coalition MBOLLO WADE ne peut pas terminer son communiqué sans pour autant présenter ses condoleances aux populations mbouroises.

 

 

Mercredi 19 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :