Créance de 400 000 Francs au Crédit Mutuel : Baidy Pouye se reconvertit en agresseur pour rembourser la dette de sa femme

Le tribunal de Grande Instance de Kolda a condamné, ce mercredi 22 mars, Baidy Pouye et son ami Abdou Sagne à 3 ans de prison ferme. Une peine assortie d’une interdiction de séjour dans toutes les capitales régionales du Sénégal, pendant 10 ans, excepté les régions de Diourbel et Kaffrine d’où ils sont originaires. Ils sont poursuivis pour vol commis la nuit.


Créance de 400 000 Francs au Crédit Mutuel : Baidy Pouye se reconvertit en agresseur pour rembourser la dette de sa femme
Il y a quelques années, Baidy Pouye a quitté son Diourbel natal pour aller s’installer à Saré Modou, un village de la commune de Pata, département de Médina Yoro Foula, région de Kolda. Sa femme y a ouvert un compte au Crédit mutuel et obtenu un prêt de 400 000 francs CFA. Lorsque le moment de rembourser est arrivé, la dame s’est retrouvée dans l’impossibilité de le faire. Le mari Baidy Pouye a décidé de vendre sa moto pour pouvoir payer la créance. Mais aucune des propositions d’achat ne s’est approchée des 450 à 500 000 francs CFA espérés de la vente. Il y a quelques jours, en compagnie de son ami Abdou Sagne, il s’est rendu dans un village où quelqu’un s’était manifesté. Mais là aussi, le potentiel acheteur lui a proposé un prix ridiculement bas. Sur le chemin du retour, il a mûri avec l’ami l’idée de commettre des agressions pour se faire de l’argent. C’est ainsi qu’ils ont monté un guet-apens contre Oumar Diouf qui revenait du travail. Cachés dans un coin sombre, ils se sont jetés sur lui à son passage. Mais il faut croire qu’ils ont raté leur coup puisque le coup de gourdin de Baidy s’est écrasé sur le sac à dos d’Oumar. Qui s’est mis à crier pour ameuter le voisinage. Les deux néophytes se sont bien emparés du sac, mais ne sont pas allés loin. Ils ont été rattrapés par la foule.
 
Ce mercredi 22 mars, devant la barre du tribunal de flagrants délits, Baidy Pouye et Abdou Sagne se sont défaussés l’un sur l’autre. Abdou Sagne a déclaré aux juges : « Baidy Pouye a mélangé du jus de fruit et de l’alcool et m’a donné à boire. Sous l’emprise de l’alcool, je l’ai aidé à commettre ce forfait. Mais c’était indépendamment de ma volonté. » « Faux », a rétorqué Baidy Pouye. « Il était bel et bien lucide. Ma femme était sous la pression du Crédit mutuel. Donc, je n’avais pas d’argent pour rembourser. C’est pour cela que nous avons mis sur pied ce plan afin d’avoir de l’argent pour rembourser. » Prenant la parole, le procureur a martelé que « les faits sont constants ». Il a requis une peine de cinq (5) ans de prison ferme. Car, a-t-il dit, les deux amis ont d’abord pris une dose d’alcool avant d’aller commettre leur forfait. Le ministère public a aussi demandé au tribunal de leur interdire de séjourner dans toutes les capitales du Sénégal pendant 10 ans, excepté les régions de Diourbel et de Kaffrine d’où ils sont originaires. Le tribunal les a condamnés à trois (3) ans d’emprisonnement ferme et l’interdiction demandée par l’avocat général a été acceptée par les juges.
EnQuête
Jeudi 23 Mars 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :