Court délai dans la gratuité de la CI biométrique : « Avenir Sénégal bi nu begg » soupçonne un alibi pour reporter les législatives


Après l’attribution du marché de confection des cartes nationale d’identité à la société Iris, le principe de la gratuité est aménagé pour ceux qui veulent se confectionner une carte nationale d’identité. Toutefois, à l’expiration du délai de 6 mois, toute délivrance fera l’objet de paiement. La Plateforme « Avenir Sénégal bi nu begg regrette ce court délai qui nous sépare des élections législatives et soupçonne le pouvoir de trouver un alibi pour reporter les législatives jusqu’en 2019 afin d’opérer un couplage entre celles-ci et l’élection présidentielle. Pour la Plateforme «Avenir Sénégal Bi nu begg», le cas des Parcelles assainies est révélateur de ce qui se trame. D’autant qu’une seule commission a été mise en place au niveau de la sous-préfecture qui polarise, en plus de la commune des Parcelles Assainies, celles de Cambérène, Patte d’Oie et Grand-Yoff, pour un total d’un peu plus de 220 000 électeurs inscrits»  Sur la base de la moyenne actuelle de 150 enregistrements par jour, il faudrait pour finaliser le processus d’enrôlement qui, dans l’exemple qui est donné, ne prend pas en compte ceux qui doivent s’inscrire pour la première fois, 1666 jours, soit plus de 4 ans et demi (y compris les samedi et dimanche) alors que nous sommes à 6 mois des élections législatives.
Vendredi 11 Novembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :