Coupe nationale de Basket : Louga Bc / As Douanes interrompu à cause de la pluie

La finale de la Coupe nationale (Hommes), entre Louga Basket Club et l’As Douanes (Hommes), a été interrompue durant le troisième quart-temps (22-29), samedi à cause de la pluie. Une décision prise très tard dans la soirée, après moult tentatives de sauver la partie. Le toit de Marius Ndiaye en avait fini de prendre l’eau de tous bords.


 Coupe nationale de Basket : Louga Bc / As Douanes interrompu à cause de la pluie
Encore une fausse note pour le basket national sénégalais. Après la finale de la Coupe maire entre l’Asc Ville de Dakar et le Dakar Université Club (Duc), en Dames, interrompue à cause d’incidents entre supporters, il y a une semaine, ce week-end, c’est le dernier acte de la saison qui a connu le mê­me sort. Cette fois-ci c’est la pluie qui s’est invitée à la finale de la Coupe nationale, chez les Hom­mes. Une rencontre qui opposait Louga Basket Club à l’As Doua­nes. Avec une toiture trouée, le parquet de stadium Marius Ndia­ye s’est finalement transformé en une véritable patinoire. Obligeant le trio arbitral à interrompre la partie avant la fin du premier temps (11-12 à 1.26). Le match reprend au bout d’une demi-heure, avant d’être arrêtée une seconde fois, juste avant la pause.     

Le vieux toit de Marius Ndiaye     

C’est finalement, dans la troisième «heure» que les choses se décantent. Au bout de plus d’une demi-heure, la tension monte et certains responsables de Louga Basket Club exigent le report du match, comme le stipule le règlement en cas d’interruption de la partie. Et cela, sous les yeux du ministère des Sports, Matar Bâ, qui, malgré l’heure tardive, a tenu à rester jusqu’à la décision finale. Il sera d’ailleurs, l’un des premiers à être informé avant de quitter les lieux vers les environs de 2 heures du matin. 
Il faut dire qu’au-delà de la pluie, l’heure tardive dans le dé­marrage des activités n’aura pas aidé. Programmée en soirée, la finale, qui marque la fin de la saison, a accusé énormément de re­tard, avec la cérémonie d’intronisation du «Roi», Serigne Bamba Guèye (Ugb) et de la «Reine», Kankou Coulibaly (Duc).  
Par ailleurs, pas besoin de refaire l’histoire sur le toit du stadium Marius Ndiaye. Le problème a été posé à maintes reprises. Il est temps de le régler définitivement avant l’ouverture de la prochaine saison.   
A préciser que de l’avis de certaines sources proches de l’instance fédérale, la finale devrait être re­jouée en fin de semaine prochaine. 
Lundi 1 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :