Couacs financiers entre l’Assemblée Nationale et sa société d’assurances


Plusieurs députés sont au regret de constater que leurs véhicules de fonction ont été immobilisés suite à une panne. L’assurance en charge de la réparation s’est abstenue de s’investir. Il s’agit en l'occurrence de la PA (Prévoyance d’Assurances), laquelle selon nos sources, a vainement attendu que l’hémicycle honore sa dette. Une ardoise colossale non encore payée et qui gêne considérablement les finances de la compagnie. Autrement dit, les députés dont les 4X4 sont tombées en panne et qui ne disposent pas de voiture personnelle devront se débrouiller pour se présenter aux plénières prévues les semaines à venir.

 

Dimanche 17 Avril 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :