Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a prêté serment pour un second mandat (Jeune Afrique)

Réélu dès le 1er tour de l'élection présidentielle du 25 octobre, le président ivoirien Alassane Ouattara a prêté serment mardi matin à Abidjan.


Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a prêté serment pour un second mandat (Jeune Afrique)
Après avoir officiellement prêté serment mardi 3 novembre devant les membres du Conseil constitutionnel, Alassane Ouattara s’est adressé aux Ivoiriens en présence d’Henri Konan Bédié, de Thérèse Houphouët-Boigny, des présidents Macky Sall (Sénégal) et Thomas Boni Yayi (Bénin). « Notre pays a remporté une grande victoire dont le mérite revient à chaque ivoirien. La Côte d’Ivoire a pu démontrer qu’elle était capable d’organiser des élections dans le pays sans aucune violence », a déclaré le président ivoirien.
« Cette élection a prouvé la détermination des ivoiriens à tourner la page de la violence », a-t-il poursuivi. Alassane Ouattara a également remercié « tous les autres candidats pour avoir reconnu les résultats fair-play exemplaire pour m’avoir félicité dès l’annonce des résultats par la Commission électorale ».

Réélu pour cinq ans dès le 1er tour de l’élection présidentielle du 25 octobre, ADO a donné quelques indications sur les grands axes de son second et dernier mandat. 

Jeunesse, femmes et réconciliation

« Nous devons accélérer les fruits de la redistribution de la croissance, a-t-il déclaré. Les bonnes perspectives économiques doivent profiter en priorité à notre jeunesse. Je suis persuadé que nous allons assister à une réduction du chômage des jeunes dans les mois ou années avenir ».

Ouattara a insisté sur le rôle important des femmes dans la société ivoirienne. « Il nous faut une plus grande représentativité des femmes dans les instances de décision tant dans le secteur public que privé », a-t-il dit précisant que le Fafci (Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire) sera augmenté.

Enfin, le chef de l’État a rappelé la « nécessité de renforcer le processus de réconciliation ». « Tous les acteurs politiques doivent faire encore plus. Je le ferai, je continuerai à tendre la main ».
Mardi 3 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :