Corruption présumée au cœur de l’athlétisme mondial : Le témoignage qui accable les frères Diack


Libération a appris de sources autorisées qu’un témoignage poignant accable les frères Diack, Massata et Papa Khalil, dans l’affaire de corruption présumée ayant conduit à la double mise en examen de leur père Lamine Diack, ancien patron de l’Iaaf. 
Cette déposition versée par le Parquet financier dans le dossier en cours d’instruction au Pôle financier de Paris est une pièce maîtresse pour les juges. Il s’agit du témoignage de l’athlète russe Asli Alpte. 
En effet, elle affirme avoir été approchée en novembre 2012 par les frères Diack qui disposaient d’un échantillon prouvant qu’elle a été épinglée pour des faits de dopage. Elle ajoute que les Diack lui ont demandé la rondelette somme de 500.000 dollars (298 000 000 F Cfa) pour passer sous silence son dossier. Un montant qu’elle a refusé de sortir. 
Erreur : le dossier de l’ancienne championne du monde sera transmis au comité éthique avant que son titre ne soit retiré en plus d’une suspension de huit ans. 
L’autre témoignage recueilli par les juges est celui de l’athlète russe Lilya Shobukhova qui a assuré avoir remis 570.000 dollars (340 000 000 F Cfa) à sa fédération pour étouffer son dossier de dopage qui était pendant devant la fédération. Mais contre tout attente, son «cas» n’a pas été géré. Quand elle a demandé à être remboursée en menaçant de déballer contre le système mis en place, elle recevra un virement venant de Singapour pour le compte de Black Tidings qui appartiendrait à Massata Diack. Ce que ce dernier a récemment nié lors d’une interview.
Lundi 28 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Pape Dieng le 28/12/2015 22:41
Une vraie camora des bandits de grands chemins des racketteurs hors norme



Dans la même rubrique :