Contribution : Le Conseil Constitutionnel tendrait vers une décision par 3 voix contre 2


Contribution : Le Conseil Constitutionnel tendrait vers une décision par 3 voix contre 2
Info ou intox ? Selon le journaliste Souleymane Jules Diop, les membres du Conseil Constitutionnel ont décidé par une majorité de 3 voix contre deux, de valider la candidature de Abdoulaye Wade. Le Président de ce conseil, Cheikh Tidiane Diakhaté, les membres : Siricondy Diallo et Chimère Malick Diouf ont décidé de voter pour tandis que Le Pr Isaac Yankhoba Ndiaye et Mohamed Sonko voteraient contre.
Mardi 17 Janvier 2012
Siga




1.Posté par Bira le 17/01/2012 23:57
Ibrahima Sall n'est pas économiste puisqu'il n'a pas fait Sciences Eco. Il a fait Administration Économique à Bordeaux. Et il a toujours été un étudiant médiocre, très pâle. Opportuniste qu'il est il avait rejoint Abdou  Diouf pour qques mois en 1999. Manque de pots, survint l'alternance en 2000. Aussi avait il épouse la fille de Serigne Abdou Lahat qu'il divorça  aussitôt le Saint Homme rappelé à Dieu. Alors il se dit autant rouler pour Macky et enfin arriver à occuper un poste. Car il est en chômage depuis que feu Djily Mbaye l'avait chassé de ses affaires pour escroquerie à SAIM Indépendance.

2.Posté par GALSEN le 17/01/2012 23:58
EN TOUT CAS ILS ONT LEURS AVENIRS ET L'AVENIR DU SENEGAL EN MAINS

3.Posté par Jombaniaw le 18/01/2012 02:30
En tout cas ils ont l'air de vieux retraites fatigues. J'espere qu'ils agiront en sagesse, ont les appellent ont les appellent d'ailleurs "les 5 sages"

4.Posté par Citoyens le 18/01/2012 02:49
Et si l'on osait poser les choses telles qu'elles sont ?

wade sait, comme tous les sénégalais (même ses plus minables souteneurs), et comme le monde entier avec (civilisé du moins...), qu'il achève son deuxième et dernier mandat en 2012.
Un jour de 2011, pourtant, il déclare subitement, et son élevage de parasites avec, que la Constitution aurait (brutalement) changé de sens, et qu'il aurait le droit de se présenter à un troisième mandat.

Bokassa, Mobutu , Mugabé, Kadhafi, Gbagbo, Ben Ali, Bongo, Eyadema....
Voilà le vieux wade devenu simple petit nègre sorti de nulle part lui aussi,
et se croyant devenu tout sans n'avoir jamais rien fait que voler.

Il a enfoncé son pays dans les abimes de la mauvaise gouvernance et la corruption,
mais se dit chantre de l'auto-suffisance alimentaire dans un pays dont le peuple
mange de plus en plus rarement.....
C'est que le wade ne recule devant aucune abérration.

Ce ne sont pas quelques mercenaires toubabs qui viendront contredire la lecture des sénégalais deLEUR constitution. N'en déplaise à ablaye wade wakh wakhett (A3W), menteur et voleur de son état.
Paaa, do guéna ? Eh non, petit bonhomme, t'as fini en 2012 !
Demande à vivi des couches et à karim un cercueil.
On essayera de recycler cette pauvre sindjely. Ndeyssane !

Imaginons un instant le ridicule de cette réalité, pour une fois !
Même le tout puissant Poutine de la toute puissante Russie, pourtant tellement corrompue n'aurait pas osé.
Comme si cela était discutable, comme s'il suffisait d'une parole d'un type, voilà un pseudo débat institué.
Il n'y a pas plus de débat possible qu'il n'y en aurait eu si un Mitterand, un Bush ou ou Chirac avait osé se déclarer candidat possible pour un troisième mandat.
Tout ce tintamarre déshonore ceux qui s'en font le relais, dont Seneweb, mais pas seulement...

Ajoutons à ce vrai faux débat que si le régime du Président Diouf avait exacerbé les volontés de changement pour 2000 dans l'espoir d'un début de développement au moins.
L'alternoce de wade, elle, par la promotion des cancres et des médiocres aura généré un rejet massif et profond. A faire de gens comme farba senghor, des ousmane ngom ou des massaly des "notables", n'importe quel peuple, même au début d'une civilisation, aurait été interpellé.

Secrétaire général du pds dans son déguisement de président, beaucoup trop large pour sa modeste personne, wade et son régime sont si détestés qu'il ne pourrait pas atteindre 10% de suffrages, même en les payant chèrement, comme toujoursavec l'argent des honnêtes sénégalais saignés à bloc...

Il est manifeste que le secrétaire général du pds prend les sénégalais et le monde pour des cons, des idiots, des demeurés ou des imbéciles achevés.

Cela en serait étonnant si lui même n'avait pas démontré autant de limites.
Il a fait hurler de rire le monde entier lorsqu'uil s'est proclamé "plus diplômé" du pôle nord au pôle sud.
Il est hué où qu'il aille dans le Sénégal, ce qui sème la mort autour de lui.

laye wade, 3W, décidément, n'atteint pas la cheville d'un brave sénégalais qui, lui, travaille.

Si les sénégalais acceptaient le nouveau coup d'état constitutionnel en gestation (après la tentative du 23 juin) pour aller jusqu'à tolérer cette ubuesque candidature, a3w aurait raison de les prendre pour des cons.

Pourquoi tenter le passage en force de sa candidature alors que même s'il avait le droit de se présenter, il ne pourrait même pas être présent au second tour avec des élections libres ?

Il est évident qu'une fraude gigantesque est organisée et continue de s'organiser pour s'autoproclamer vainqueur au premier tour, comme en 2007.

wade est un psychopathe confirmé, mais il est sûr que des garanties lui ont été données, fondées ou non.

En résumé : wade prépare un coup d'état en deux étapes :
- se faire valider sa candidature par le conseil constitutionnel qu'il a nommé, enrichi et grassement gratifié
- se faire décréter vainqueur au soir du 26 février grâce à une fraude gigantesque.

Etape n°1 : le conseil constitutionnel.
wade a fait exécuter l'un deux en 1993, Me Babacar Seye.
Ils le savent, et la tentative d'assassinat de Barthélémy Diaz le confirme, qu'ils risquent la peine de mort de "maître" s'ils ne choisissent pas de valider sa candidature. Même farba senghor, à leur place, aurait compris.
Mais en validant, c'est 12 à 13 millions de sénégalais qui les attendent, devenus les uniques responsables de la très probable crise que wade veut nous imposer pour rester.
Et si le Sénégal avait de vrais hommes d'Honneur à ce fameux Conseil Constitutionnel ?
Et si ces hommes étaient honnêtes ?
Comment les protéger de wade, ses nervis et ses tueurs ?

Etape n°2 : les élections
En cas de coup d'état constitutionnel des "5 sages", le sg du pds se frotterait les mains d'une bonne raison de report d'élections....

CONCLUSION
Le 29 janvier,le Conseil Constitutionnel n'a droit qu'à conclure à l'irrecevabilité de la candidaturte (si elle est réellement posée) du secrétaire général du pds.

Sinon ?
Les risques réels sont de se faire assassiner par wade ou porter en héros par le peuple Sénégalais, reconnaissant de son intégrité.

5.Posté par Citoyens qui résument le 18/01/2012 02:56
Qu'ils confirment l'évidence de l'irrecevabilité de la candidature de wade suffira à la Paix.

6.Posté par Papy! le 18/01/2012 05:47
La personne (chair et os) des membres di CC ne nous interesse pas, c'est plutot ce que dit la loi qui nous intepelle et sur ce elle est claire limpide et sans ambigue. Wade ne peut pas briguer un troisieme mandat. Que Wade nomme cinq moutons ou cinq chevres ou cinq singes, cela importe peux aux yeux du Respect de la Loi.
Le combat est Republicain avant TOUT. Qu'ils se le tiennent pour dit, le Peuple ne negotie pas son DROIT, il l'IMPOSE.

7.Posté par Maximus le gladiator le 18/01/2012 10:24
l'heure des demies mesures et des discours est révolue. Passons aux actions. Que tout le monde descende à travers les rues de Dakar ( la semaine de 23 au 29 janvier), pour s'opposer à cette forfaiture. "Lorsqu'un homme n'est pas d'accord il doit dire non"



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016