Contribution : Et si Modou Diagne Fada jouait à la Pascal Affi Nguessan …?


Et si Modou Diagne Fada jouait à la Pascal Affi Ngessan du Front Populaire Ivoirien (FPI)? Ce fut le titre de l'une de mes contributions. La décision du bureau de l'AN était bien prévisible. Rien d'étonnant. Macky obsédé par un second mandat et fidèle à sa conviction "réduire l'opposition à sa plus simple expression" ne ferait point de cadeau à son opposition significative. La privation de groupe parlementaire à l'opposition significative pourrait avoir un effet boomerang. L'AN était presque mono-colore de 2007 à 2012, cela a beaucoup participé à la radicalisation de l'opposition significative d'alors et au génie politique d'organisation des Assises nationales. L'élément déclencheur de la défaite de Wade en 2012. Avec Fada et le pouvoir de Macky Sall, que le PDS s'attende à d'autres coups de jarnac. La justice ivoirienne a reconnu le Front Populaire Ivoirien de Pascal Affi Ngessan au détriment du camp de Gbagbo, il est fort probable que l'histoire bégaye. Fada va attaquer son exclusion du parti et la justice "corrompue" pour reprendre Me Mame Adama Guèye jouera sa partition dans l'entreprise de "réduire l'opposition à sa plus simple expression". La mise à contribution de la "presse du palais" sera aussi décisive.
 
Adama SADIO ADO
Chercheur en Sciences Politiques et en Sociologie
adosadio@yahoo.fr
 

Jeudi 15 Octobre 2015
Dakar actu




1.Posté par Ndiaga Diao le 15/10/2015 09:07
Il est évident que Fada ne se laissera faire.En Afrique, on associe souvent les parties a leurs secrétaires généraux qui les gèrent en patriarche, et je pense que cela doit cesser. Il faudra surtout penser a reformer les parties en mettant en place des structures solides qui permettent l'émergence de la démocratie en prenant en compte la volonté de là majorité au détriment du clientélisme, du copinage et des liens de parenté.



Dans la même rubrique :