Contrebande et trafic international de drogue : Une Guinéenne condamnée 10 ans de travaux forcés


Contrebande et trafic international de drogue : Une Guinéenne condamnée 10 ans de travaux forcés
Maïmouna Bâ, de nationalité guinéenne, s’est présentée d’un air triste, hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar pour les délits de contrebande et trafic international de drogue. Elle a été reconnue coupable et condamnée à 10 ans de travaux forcés. En plus de la peine, elle doit également s’acquitter d’une amende de 5 millions FCFA. En effet, une fouille de colis effectuée à l’aéroport Léopold Sédar Senghor a permis de découvrir à l’intérieur des bagages de la dame Maimouna Ba 24 sacs à main de différentes couleurs. Ces sacs contenaient chacun deux poignets faits de baguettes en bois rouge qui, en réalité, étaient remplis de cocaïne dont la quantité s’élevait à 2,5 Kg. Face au juge, Maimouna Ba a soutenu qu’elle ne savait pas qu’elle transportait de la cocaïne et qu’elle ignorait aussi le contenu des poignets des sacs. Elle a reçu les sacs depuis Sao Paulo où elle se rend pour traiter son Vih/Sida. Malheureusement, ses  déclarations n’ont pas convaincu le procureur général qui a requis 12 ans de travaux forcés et 5 millions d’amende.
Jeudi 10 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :