Conséquence du bradage de Sénégal Airlines : Corsair fait 40% de part de marché au Sénégal avec 30 millions d'euros (19 milliards CFA)


Conséquence du bradage de Sénégal Airlines : Corsair fait 40% de part de marché au Sénégal avec 30 millions d'euros (19 milliards CFA)
La ligne Dakar-Paris exploitée quotidiennement par Corsair a généré l'année dernière 30 millions d'euros soit 19 milliards CFA. Selon Antonio Huet directeur général adjoint de la compagnie française, Corsair a atteint 40% de part de marché derrière Air France (60%).
Faut il regretter le bradage par nos autorités de Sénégal airlines? En 2012, un accord commercial a été signé entre la compagnie Corsair et notre pavillon national. Il s'agissait pour les autorités "de tenir une promesse électorale de Macky Sall". Pour ce faire, il fallait très vite relancer la liaison Paris-Dakar et, l'offre de Corsair tombait à pic pour l'Etat.
Avec le recul et surtout la rentabilité de cette ligne, il n'est pas superflu de se demander si l'accord entre Sénégal Airlines et Corsair n'a pas été un jeu de dupes et une occasion ratée de renflouer notre compagnie nationale. Au regard de la rentabilité de cette ligne, on est tenté de regretter la décision hâtive de nos autorités qui ont manqué là une occasion de remettre Sénégal Airlines en orbite. Dommage que les niches les plus rentables de notre économie tombent toujours entre les mains de ces compagnies étrangères!
Lundi 27 Juin 2016
Dakar actu




1.Posté par Distinguée le 27/06/2016 22:43
N'importe quoi cet article ! Aucune maîtrise du dossier, des chiffres et même du nom des protagonistes.
Le DGA adjoint s'appelle Antoine Huet.



Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017