Conseil interministériel de la banlieue : La ville de Rufisque liste ses doléances


Ce mardi, Rufisque accueillie la première acte du conseil des ministres décentralisé de la banlieue. Le conseil interministériel s’ouvre ce matin dans une ville qui a fini de faire sa toilette. Samedi dernier, Rufisque offrait le visage d’un vaste chantier. La veille citée cherche à  effacer ses rides. Erosion côtière, assainissement, pollution, canaux à ciel ouvert, infrastructures sanitaires, chômage des jeunes, insécurité... Rufisque affiche ses maux légendaires qui attendent l’espoir d’une guérison par la magie de la visite du Président Macky SALL.
La facture de l’ordonnance nécessaire à la guérison de la vieille dame est estimée à 74millards. Elle n’intégré pas cependant dans la composante la plus élaborée qui reste le projet Rufisque gate de lutte contre l’avancée de la mer.
 Là, la note s’élève à 150milliards pour guérir la ville de Mme Coumba Bang de ses souffrances à l’orée 2035. Toutes ces additions seront soumises à l’équipe du premier ministre Mohamad Dionne ce matin avant l’arbitrage du chef de l’Etat lors du conseil des ministres de jeudi.
 En attendant, politiques, conseillers municipaux, et société  civile de Rufisque parlent d’une même voix et promettent de battre des records de mobilisation.
Le témoin  
Mardi 19 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :