Conseil des Nations Unies des droits de l’homme : Le dossier de Karim Wade rouvert le 02 Septembre prochain


Conseil des Nations Unies des droits de l’homme : Le dossier de Karim Wade rouvert le 02 Septembre prochain
Du 02 au 14 septembre 2015, une audience sera ouverte pour examiner le dossier de Karim WADE devant le Conseil des Nations Unies des Droits de l’Homme, informe un communiqué reçu à notre rédaction. A cet effet, les Conseillers de l’ancien Ministre d’Etat ont demandé un prolongement du délai jusqu’au 19 septembre 2015, peut-on y lire.
L’Etat du Sénégal, souligne la note, a tout fait pour empêcher cette prolongation, mais le Conseil des Droits de l’homme a accepté la requête des avocats de Karim WADE et des ONG qui auront 05 jours de plus pour défendre leur client. « Cette victoire est celle des ONG sénégalaises qui se sont battues contre l’Etat du Sénégal » annonce-t-elle.
Aussi Karim WADE a de réelles chances de remporter cette bataille juridique aux Nations Unies. Puisque, selon la note, en cas de refus des autorités sénégalaises de libérer l’ancien Ministre d’Etat, la Cour Internationale de Justice sera saisie du dossier. « Cette Cour aura le pouvoir de lever la fermeture des comptes bancaires de Karim Wade et proches ». En plus de cette procédure, la victoire de Bibo Bourgi devant le tribunal de commerce est plus que possible. D’ailleurs, c’est pour éviter la condamnation de ce tribunal que la Cour suprême a été sommée d’accélérer la procédure de condamnation de Wade fils, informe le communiqué. Qui finit en notant que « la Cour suprême a suivi les politiques, mais le Conseil des Nations Unies des droits de l’homme, dira le droit ».
Lundi 24 Août 2015
Dakar actu




1.Posté par s.cheikh le 25/08/2015 08:27
Ouvrons nos yeux quand vous parlez de Karim Wade toute la république se mobilise et tous les larbins commence à insulter les honnêtes gens qui ne font que donner leur avis je pense que mieux vaux tard que jamais libérez chez gens tout le monde sais qu'il n'ont rien fais l'état perdra devant toutes les juridictions international et je pense que l'état c'est nous le peuple

2.Posté par Elou le 25/08/2015 09:01
Du n'importe quoi!
Les Nations Unies ne vont pas mettre en liberté un homme qui a volé le peuple Sénégalais.
Il faut que les gens comprennent qu'ils ne peuvent pas tout se permettre quand ils sont au pouvoir.

3.Posté par malick le 25/08/2015 09:13
nous aimerions vraiment que la justice sénégalaise reste impartiale et honore son caractère impersonnel et général,la majorité des sénégalais sait qu'il s'agit d'un règlement de compte politique entre macky et son ancien parti.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016