Conseil de sécurité des nations unis : Le Sénégal dit non à Israël


Conseil de sécurité des nations unis : Le Sénégal dit non à Israël
En disant non de façon aussi retentissante à l’hégémonie insultante d’ISRAEL, dont la surdité volontaire à fini d’exaspérer la communauté internationale, la diplomatie Sénégalaise vient d’inscrire son nom en lettres d’or sur le fronton de la diplomatie positive.
C’est dit le Sénégal a condamné avec fermeté l’état hébreux.  La culpabilisation de cet état jusqu’ici, rebelle aux décisions prises par les instances de régulations dont les résolutions sont déchirées, violées par ISRAEL atteste qu’il est possible de s’opposer à la fatalité d’ISRAEL un pays hors norme, violent ; insolent et dominateur.
Au-delà  de ce sursaut  diplomatique, il convient de reconnaitre à cette posture, de la noblesse, et de la justice en vue de libérer le peuple Palestinien dont les droits les plus primaires sont violés en permanence. La Palestine a déployé des moyens, pour résister et se voir restituer ses espaces spoliés, annexés, et a eu à payer le prix fort pour recouvrer ses libertés au prix du sang, de ses enfants assassinés, et ses femmes violées.
Que fait la communauté internationale ? Rien ou presque face au veto du protecteur Américain. Et ces des décennies d’injustice validées par une communauté complice.  
Aujourd’hui l’aspiration du monde civilisé, mon aspiration  à moi c’est la libération de la Palestine souveraine par Israël qui règne par la terreur sur un pays qui ne demande qu’à vivre librement.
Et que dire de cette posture, qui a vocation de susciter à nouveau l’espoir des peuples dominés, et qui osent encore croire à la justice. 
Au nom du droit au désaccord, il faut encourager cet acte de courage et de légalité porté par la diplomatie Sénégalaise, et pour cela il faut intensifier la lutte, hausser  le ton démocratiquement pour modifier l’ordre de violence imposé par un peuple à un autre peuple. Il faut en finir avec les souvenirs tachés de sang des Palestiniens, montrer que le nom  bien soutenu peut revêtir une signification historique, celle qui signe l’arrêt des violences et de l’arrogance d’Israël.  C’est fait, le Sénégal a indiqué la voie, celle qui rappelle que tous les hommes sont égaux, et qu’il appartient d’instaurer des contre – pouvoirs capables de remettre en cause le tabou Israël.

Cheikh Ahmed Saloum Dieng
                                                           Jeunesseislam@yahoo.fr
Dimanche 25 Décembre 2016
Dakaractu




1.Posté par Que ce criminel de Natanhahou et ses acolytes et amis aillent se faire foutre!u ub le 26/12/2016 16:58
Que ce criminel natanyahou et ses acolytes et amis aillent se faire foutre!



Dans la même rubrique :