Conseil constitutionnel: Souleymane Ndéné retouche le dossier de Wade


Conseil constitutionnel: Souleymane Ndéné retouche le dossier de Wade
Qu’est-ce qui cloche dans le dossier de candidature du président Wade ? Il y a lieu de se poser cette question parce que le directeur de campagne de Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye, celui-là même qui a déposé le dossier lundi est revenu hier au Conseil constitutionnel pour signer à nouveau le registre d’enregistrement.

‘Nous venons de déposer le dossier du président Wade. Nous avons compilé le dossier pièce par pièce. Nous avons fait des ajustements et nous avons tout vérifié. On l’a fait en toute conscience et nous sommes sûrs de sa réélection au soir du 26 février’. Cette déclaration a été faite, avant-hier, lundi, par le directeur de campagne du candidat Wade.
Mais tout laisse croire que les choses ne se sont pas passées comme a voulu le faire croire le directeur de campagne de Wade. En effet, Souleymane Ndéné Ndiaye est retourné hier en début d’après-midi au greffe du Conseil constitutionnel pour revoir le dossier de son candidat. ‘Il est venu vers 15 h un peu avant les mandataires du candidat Mor Dieng et est entré dans le greffe sans respecter la liste d’attente. Il y restera pendant deux heures de temps’, selon une source proche du candidat Mor Dieng qui était venue déposer la candidature de son leader.

Et ce qui fait croire que Souleymane Ndéné Ndiaye était venu rectifier son dossier, c’est qu’il a signé le registre réservé à seulement ceux qui viennent déposer les candidatures. ‘C’est dans ce registre qu’on enregistre les pièces fournies par le candidat. On enregistre deux signatures : celle du greffier en chef attestant avoir reçu les documents et celle du mandataire’, précise notre interlocuteur qui a apposé sa signature juste après celle du mandataire du candidat de Wade qui était supposé avoir déposé hier son dossier depuis 16 h.

Du côté de la mouvance présidentielle, difficile d’en savoir un peu plus sur le retour de Souleymane Ndéné Ndiaye au greffe du Conseil constitutionnel. Walf Quotidien a interpellé Mamour Cissé qui affirme que le dossier de Wade était bien bouclé ce lundi. ‘Je jure que je ne savais même pas que Souleymane Ndéné est retourné hier au Conseil constitutionnel. Je ce que je peux dire, c’est que notre dossier a été bien ficelé avant de quitter la présidence ce lundi. Tous les documents y étaient’, martèle ce membre du directoire de Wade.

Interrogé, un mandataire d’un candidat, sous le sceau de l’anonymat affirme qu’il est bien possible de revenir réajuster un dossier : ‘Si Souleymane Ndéné Ndiaye a signé aujourd’hui (hier, Ndlr) le registre, cela veut dire qu’il a complété son dossier hier et non le lundi comme il voulaient nous le faire croire’.

Il faut noter que parmi les pièces exigées, figurent l'extrait de naissance du candidat, son bulletin de santé, de même que la nationalité qui doit être exclusivement sénégalaise, le quitus attestant le versement de la caution de 65 millions et le nom de la coalition ou parti ayant investi le candidat ou bien les 10 mille signatures exigées des candidats indépendants. Mais également un quitus fiscal montrant que le candidat ne doit rien au Fisc.

Georges Nesta DIOP
Mercredi 25 Janvier 2012
Walf




1.Posté par IDY012 le 25/01/2012 09:44
Aux Boy Almadie, Boy Thies et autres débiles de votre espèce qui tentent vainement de jeter l'opprobre sur le Président Idrissa SECK, je leur dis ceci : vous ne pouvez pas stopper un TSUNAMI avec vos clics maladroits.

A défaut d'arguments objectifs, vous êtes à l'image de vos manipulateurs : anti-démocrates, violents et mal élevés, rétrogrades et lâches.
La majorité des Sénégalais ont été largement édifiés sur le gigantesque complot jamais ourdi contre un homme d'Etat. Vous croyez que vos numéros de comptes bancaires à la con peuvent changer le verdict du NON-LIEU TOTAL prononcé par le jury d'un Tribunal compétent ? Vous croyez également que vos vociférations peuvent modifier l'Article 128 du décret 454 en date du 10.02.2003 sur le fonds politiques qui sont et restent à l'appréciation exclusive du chef de l'Etat qui s'est lui-même dédit à Touba devant toute la presse nationale et internationale en ces termes: « personne n'a été capable d'apporter les preuves de toutes les accusation dont Monsieur Idrissa SECK fait l'objet jusque là ».

Alors, ni L'INSPECTION GENERALE D'ETAT (IGE), ni la DIVISION des INVESTIGATIONS CRIMINELLES (DIC), ni le Maître des Poursuites de par ses COMMISSIONS ROGATOIRES INTERNATIONALES, ni la HAUTE COURS DE JUSTICE n'ont pu établir une quelconque culpabilité de mon Excellence IDRISSA SECK, je ne vois pas comment de petits esprits de votre trempe, peuvent ternir son image ou orienter l'opinion de brillants sénégalais qui composent l'écrasante majorité de cette nation.

Cette « histoire » est derrière nous et la messe est dite!

Il est l’un des principaux artisans de l’alternance survenue en mars 2000, il sera le principal acteur de l’alternance générationnelle en 2012.
Les Sénégalais ne sont pas dupes et ils sauront se souvenir dans le secret de l'isoloir que les 7 mois passés injustement derrière les barreaux, ne sauraient être vains!
Elire Idy au soir du 26 février 2012, c'est entre autre, rétablir le peuple dans ses droits!

2.Posté par migui le 25/01/2012 10:45
NDENE tu ne sais rien , le senegal na d independant que de nom , ce que nous mangeons est importe , la langue francaise que nous utulisons est importe . nous sommes sous perfusion economique permanante .
NDENE tu nous parle de senegal pays souverain , alors pourquoi WADE va dire a KHADAFI de se retire , a TANDIAN de se retire , BGAGBO de se reire , je vous demande si ces pays ne sont pas souverains comme le senegal ? .jattend ta reponse mr NDENE

3.Posté par Tidiane diakhaté le 25/01/2012 12:19
M 23 des USA et du Canada il faut coute que coute traquer les rejetons de cheikh tidiane diakhaté qui vivent làbas en cas de trahison de leur père envers le peuple. Le combat doit ètre mené partout dans le monde; tous les coups seront permis comme l'a si bien dit notre cher guerrier de président. Ne nous laissons pas intimider par un vieux dynosaure de 86 ans

4.Posté par Me le 25/01/2012 17:26
IDY012 ,toi l'avocat du diable teudjeul saa gaat, traduction ferme ta gueule!!!! Tu as raison ton mentor est un vrai TSUNAMI , mais ne t'en fais le Diable n'elira pas domicile au Séngal. On le boutera dehors par les moyens qu'on utilise contre le diable. Onzoubilahi minal cheytani radjim , chaque matin,chaque fois que son nom est prononcé.
Votre slogan Debout alors que votre objectif est de mettre le peuple à terre, ou en charette...tout vous retombera dessus InchAllah.( Les gréves des transporteurs- les sabotages sur le reseaux-les attaques pour installer la peur...)

5.Posté par BA le 25/01/2012 21:19
ou bien il depose sa cadidature ou celle de pape diop puisque maitre wakhwakhett ne seras pas admis



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016